Un paradis bien court

 

Étant Insider Xbox depuis 4 ans environ (un peu moins je pense, rien d'incroyable il suffit de s'inscrire gratuitement), j'ai profité de la closed beta de Sea of Thieves. Après maintes vidéos je n'attendais rien de ce jeu. Maintenant, c'est une de mes plus grosses attentes...

 

Comme quoi, certaines vidéos ne donnent pas envie. C'était en tout cas mon ressenti après avoir visionné une dizaine de celles-ci sur le futur jeu de Rare. Le jeu est simple (bien plus simple que les trailers bordeliques visualisés). Vous êtes un pirate seul ou avec 3 autres et devez récupérer des trésors sur des îles tout en faisant gaffe aux autres pirates et aux ennemis commandés par l'intelligence artificielle (sympathique). Vous commencez avec quelques très plutôt utiles : deux armes (une épée et un tromblon, une pelle (utile pour creuser et ainsi récupérer les trésors selon des indices), une longue-vue, un seau (utile pour virer la flotte de votre bateau en cas de léger problème...), une boussole (primordiale...), des planches (pour réparer d'éventuelles avaries), des instruments de musique (...), des bananes (histoire de récupérer de l'énergie) et d'autres trucs à découvrir.

 

Déjà, commençons par quelques captures, peu car les closed beta ne permettent pas de rendre la chose facile même avec l'option rapide de la Xbox One (hélas moins rapide que sur Switch, un seul bouton).

 

 

Je ne le pensais pas avec les vidéos (encore) mais le jeu est absolument sublime. Je dis souvent qu'il est facile de rendre un jeu joli avec des paysages tropicaux et un côté cartoon. Mais là, la claque ! L'eau évidemment est bluffante. Pas de mot pour la décrire tellement elle est réaliste. L'excellence tout bêtement. De plus, l'intégralité de Sea of Thieves est magnifique, le reste donc est tout aussi splendide. C'est un plaisir de découvrir chaque île et de naviguer sur cet océan divin, et vivant.

 

 

Vous commencez ici. Cette dame vous explique deux ou trois trucs et que sa bière n'est pas très fraîche...

 

 

Un des villages du jeu. Vous pouvez y acheter des éléments avec des pièces d'or et récupérer vos missions.

 

 

Je laisse maintenant mon bateau loin du port, plus ou moins. J'ai tendance à ralentir pas suffisamment et ma coque est souvent endommagée. Je m'améliore régulièrement dans la navigation, c'est déjà ça.

 

 

C'est vers ce personnage présent dans chaque village que vous pouvez prendre vos missions.

Une enigme relativement simple vous donne des indications sur le lieu où le ou les trésors sont enfouis.

Pour quelques pièces d'or, il vous file une mission et une carte. Vous avez aussi une carte gratuite histoire d'essayer.

 

 

Au loin brille une bouteille. Une mission quelconque est à l'intérieur, comme des quêtes annexes.

 

 

La lanterne est importante pour éclairer certains détails. Notons que vous pouvez la lever plus haut.

À l'identique de cette seconde option pour la lanterne, vous pouvez aussi retourner tout ce que vous portez pour que les éventuels autres joueurs le voit. En gros, si vous tenez une carte, vous pouvez la retourner pour la montrer aux autres.

Idem pour la montre, la boussole...

 

 

Ces ennemis sont dirigés par la console. Ils sont quelque fois pénibles mais reste simple(t)s.

 

Wouala... Je suis dégoûté que la closed beta soit terminée, je n'ai pas eu le temps d'y jouer énormément. Profitant d'un abonnement d'un mois gratuit au Xbox Game Pass, je pourrai avoir Sea of Thieves gratuitement pendant cet abonnement. Cest déjà ça. Mais attendre jusqu'au 20 mars me gonfle un peu. J'espère une démo d'ici-là. Le jeu est ultra beau, ultra jouable et plus intéressant que je le pensais. Une valeur sûre, si l'intérêt ne se limite pas à affronter des autres pour des trésors. J'espère quelque chose de plus consistant mais je l'attend maintenant avec une grande impatience ! C'était pas gagné.

 

Petite parenthèse pour Critikale, mon site subira une légère refonte graphique (plus sobre) et surtout un contenu affiné...

 

 

Zelda, le jeu qui rend la Switch obligatoire

 

Plus trop de nouvelles sur Critikale à partir de la semaine prochaine, reprise du boulot oblige. Deux semaines relativement reposantes grâce à Link. Ou pas.

 

Il n'y aura pas de très nombreuses captures de Zelda Breath of the Wild sur Switch faute à une technique foireuse de la part de Nintendo. Enregistrement limpide des captures avec un seul bouton sur une Micro SD très basique mais pas de partage sur One Drive ou iCloud pour les photos... Super, juste les réseaux sociaux habituels. Naze en 2018 mais Nintendo débute dans le social visiblement. Voici quand même quelques clichés de mon aventure, qui va être longue, très longue.

 

Mon avis est tout en bas des screens.

 

 

4 niveaux de zoom (on dit 3 ?) pour la carte de Zelda. Il faut bien ça vu toutes les zones à explorer, et exploiter. Je me suis promené pour le moment et activer quelques tours pour voir les cartes détaillées.

J'arrête de m'égarer dorénavant car les monstres présentes dans certaines régions sont bien trop complexes à appréhender...

 

 

Les tours non activées sont entourées d'un halo orange. Dès leur activation, elles deviennent bleues.
Elles sont le plus souvent protégées par des ennemis. Et leur accès n'est pas foncièrement simple.

 

 

Escalader des montagnes n'est pas difficile pour Link. Ma jauge d'endurance actuelle ne me permet pas trop d'erreur par contre. Et une chute est souvent mortelle, à moins de se rattraper je ne sais où avec je ne sais quoi...

 

 

Même si les cheveux et les relais (écuries) sont idéalement présents dans le jeu, je marche beaucoup.

Pour le moment, je n'ai pas trouvé d'utilité incroyable aux chevaux. Et j'adore découvrir en marchant...

 

 

La pluie est régulière dans le jeu, tout dépend des régions mais la plupart du temps il pleut au moins une fois dans la journée. Ici c'est un orage qui s'abat sur ma gueule... Notons le réalisme du jeu qui n'accepte pas d'objet métalliques pendant un orage (vous allez griller sinon).

 

Là, je viens de ranger mon bouclier en acier ainsi que mon épée pour mettre deux trucs en bois...

 

 

Tout comme les tours, les sanctuaires non actifs (non terminés) sont oranges. La réflexion n'est pas incroyable dans chacun des sanctuaires mais reste complexe par moment (il faut comprendre la logique du bordel).

Il y en a 120. J'en suis à 14 pour le moment...

 

 

Un bullet-time est dispo dans le jeu à l'instar de Max Payne (il y a plus récent je sais).

C'est plutôt bien fait et très jouable mais consomme un max d'énergie...

 

 

Locker un ennemi est ultra simple, basique (© Orelsan). Les combats sont souvent intéressants.

 

 

Surprendre un ennemi peut le tuer en un coup.

L'intelligence artificielle reste correcte mais la discrétion est trop permissive.

 

 

Et quelques fois ne pas être discret est aussi efficace. Les combats contre plusieurs ennemis restent difficiles.

 

 

Préparer de bonnes petites recettes est facile.
Même si quelques aides à ce niveau sont disponibles, cela reste compliqués de mixer de bons aliments entre eux.

Du moins connaître par avance le résultat s'apprend petit à petit. Même si c'est relativement logique.

 

 

La sacoche peut contenir des tonnes d'aliments et d'objets, contrairement aux emplacements restreints d'armes,

de boucliers et d'arcs. Même si cela s'améliore au fil du temps, lentement.

 

 

Deux emplacements d'armes supplémentaires "achetés" il y a peu. Très chiant au début de choisir celles qu'on garde.

 

 

Un seul emplacement supplémentaire acquis pour les arcs (arme primordiale dans le jeu, pas que pour combattre...).

 

 

Contrairement à un The Division (à part le fabuleux mode Survie), les habits ont un rôle important.

Une doudoune bien chaude sera parfaite pour gravir les monts enneigés.

 

 

Les "pouvoirs" (appelés "modules") sont tous efficaces.

Deux sortes de bombes (une roulante, l'autre non, plus stable...). Un autre pour le maniement des objets lourds (métallique uniquement). Le quatrième en partant de la gauche bien sûr sert à vider de leur poids certains objets (annulation de la gravité). Un autre sert à geler l'eau en construisant un pilier de glace. Le dernier à prendre des photos, important pour une certaine quête (une des plus importantes d'ailleurs pour les souvenirs de Link).

 

 

Les quêtes sont clairement indiquées en laissant pas mal de liberté dans leur accomplissement.

 

Alors, que penser de ce Zelda ? Déjà, il faut savoir que j'apprécie énormément la série même si, avouons-le, je n'ai pas énormément jouer aux nouveaux. Aux épisodes récents en somme. Énormément à l'opus Super Nintendo et beaucoup aussi aux titres sur Nintendo 64. Peu sur Gamecube donc. Bref... Un Zelda ça se savoure c'est évident. Celui-ci ne déroge pas à la règle et je prends beaucoup de plaisir à marcher dans ce monde énorme et très ouvert. Je peste souvent à cause du manque de progression du personnage, du fait qu'ont ne ressent aucune montée en puissance de Link. De nouvelles armes certes, des nouveaux pouvoirs, mais peu de choses en fin de compte, pas d'arbre de compétence  ou un quelconque niveau. Mais après tout ce n'est pas important pour cette aventure. Les combats sont tactiques par moment et il faut juste être préparé. Prendre les bons équipements, les bonnes potions, les bons aliments, le bon chemin... Le jeu reste exceptionnel, car il est ultra jouable, beau (même sur un TV, où je joue à 99 % du temps). La fluidité est mise à mal en de rares occasions mais reste impeccable. L'aventure se suite agréablement même si tout reste trop enfantin, après tout c'est plutôt normal non ? Mon avis sera plus précis dans une poignée de semaines mais pour le moment, oui, Zelda est un jeu à posséder absolument pour tout acquéreur et futur acquéreur d'une Nintendo Switch. Console qui sera utilisée en mode nomade que lorsque Stardew Valley FR arrivera (la mise à jour). Même si ma 6e année en anglais sur Xbox One ne me pose aucun soucis. Et aussi Skyforce Reloaded, jouer à cette perle en mode portatif sera une joie !

 

Et de la joie, il m'en faut en ces temps troubles.

 

 

Stardew Valley, l'hiver commence

 

Que de nouvelles aujourd'hui ! Détendez-vous, elles seront bien régulières à partir de demain.

 

Voici une grosse série de captures Xbox One de Stardew Valley. Petite bourde en ce début d'hiver (pourtant la 5e année je le rappelle !), j'ai zappé de mettre du chauffage dans certains bâtiments... Les animaux n'ont pas apprécié. Pas de mort rassurez-vous, pas à Pelican Town voyons.

 

Petit récapitulatif important avant toute chose...

 

Histoire de comprendre le tableau ci-dessous qui a l'air indigeste, petite explication :

 

Designation

Nom français du produit (d'un animal, d'un arbre ou d'une production quelconque).

 

Vente selon qualité

Ce que le produit vous rapportera selon sa qualité (normale, Argent, Or ou Iridium).

 

Vente selon le métier choisi

Comme nombre de jeu de rôle, vous pouvez choisir au fil de votre partie le métier souhaité. Comme un arbre de compétence en somme. Selon ce que vous choisissez, vous pouvez gagner plus d'argent ou autre.

 

Valeur nutritionnelle

Un bien lourd intitulé mais c'est un peu ça quand même... L'énergie que le produit apporte, et la santé.

 

 

 

Lait

125

156

187

250

150

187

225

300

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Lait (L)

190

237

285

380

228

285

342

456

-

-

-

-

50

22

70

31

90

40

130

58

Fromage

200

250

300

400

240

300

360

480

280

350

420

560

125

56

175

78

225

101

325

145

Lait de chèvre

225

281

337

450

270

337

405

540

-

-

-

-

63

28

88

39

113

50

163

73

Lait de chèvre (L)

345

431

517

690

414

517

621

828

-

-

-

-

88

39

123

55

158

71

228

102

Fromage de chèvre

375

468

562

750

450

562

675

900

525

656

787

1050

125

56

175

78

225

101

325

146

Patte de lapin

565

706

847

1130

678

847

1017

1356

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Laine

340

425

510

680

408

510

612

816

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Tissus

470

-

-

-

564

-

-

-

658

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Truffe

625

781

937

1250

-

-

-

-

-

-

-

-

13

5

18

8

23

10

33

14

Huile de truffe

1065

-

-

-

-

-

-

-

1491

-

-

-

38

17

-

-

-

-

-

-

Oeuf

50

62

75

100

60

75

90

120

-

-

-

-

25

11

35

15

45

20

65

29

Oeuf (L)

95

118

142

190

114

142

171

228

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Oeuf

50

62

75

100

60

75

90

120

-

-

-

-

25

11

35

15

45

20

65

29

Oeuf (L)

95

118

142

190

114

142

171

228

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Mayonnaise

190

-

285

-

228

-

342

-

266

-

399

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Oeuf de cane

95

118

142

190

114

142

171

228

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Mayonnaise

375

-

-

-

450

-

-

-

525

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Plume de canard

125

156

187

250

150

187

225

300

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Oeuf du néant

65

81

97

130

78

97

117

156

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Mayonnaise du néant

275

-

-

-

330

-

-

-

385

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Fruit du temps ancien

550

687

825

-

605

756

907

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Vin de vieux fruits

1650

2062

2475

3300

2310

2887

3465

4620

-

-

-

-

50

22

70

31

90

40

130

58

 Gelée de vieux fruits

1150

-

-

-

1610

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Abricot

50

62

75

100

55

68

82

110

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Jus d'abricot

150

187

225

300

210

262

315

420

-

-

-

-

75

33

-

-

-

-

-

 

Confiture d'abricot

150

-

-

-

210

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Cerise

80

100

120

160

88

110

132

176

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Jus de cerise

240

300

360

480

336

420

504

672

 

 

 

 

75

33

-

-

-

-

-

-

Confiture de cerise

210

-

-

-

294

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Pomme

100

125

150

200

110

137

165

220

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Jus de pomme

300

375

450

600

420

525

630

840

-

-

-

-

75

33

-

-

-

-

-

-

Confiture de pomme

250

-

-

-

350

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Pêche

140

175

210

280

154

192

231

308

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

Jus de pêche

420

525

630

840

588

735

882

1176

-

-

-

-

75

33

-

-

-

-

-

-

 Confiture de pêche

330

-

-

-

461

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Grenade

140

175

210

280

154

192

321

308

-

-

-

-

38

17

53

23

68

30

98

44

 Jus de grenade

420

525

630

840

588

735

882

1176

-

-

-

-

75

33

-

-

-

-

-

-

 Confiture de grenade

330

-

-

-

461

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

 

 

J'entrepose dans ma cave 35 fromages. Ainsi, quelques jours après, leur valeur est légèrement meilleure.

Vous pouvez regarder le tableau ci-dessus pour comprendre rapidement l'intérêt de la cave.

Les produits en qualité Or passe en qualité Iridium.

 

 

Dans ma serre, je fais exclusivement pousser des fruits anciens. Ils poussent sur des treillis et ainsi n'ont pas besoin d'être replanter à chaque fois, idéal.

 

Si on ajoute à cela que leur valeur de revente est juste excellente,

cela fait le candidat parfait pour rester éternellement dans la serre.

 

Rarement je fais pousser d'autres fruits lorsque j'ai besoin car la serre sert (ha ha)

avant tout à faire pousser des fruits et légumes hors saison.

 

 

Je n'ai hélas pas encore trouvé d'utilité pour les blobs (slimes). Cela viendra.

 

 

Mes petites vaches me donnent du lait précieux pour la revente et la création de fromage.

 

 

Pour le moment au nombre de 3, les chèvres ne sont pas assez adultes pour être bénéfiques.

 

 

Mes poules et mes poules du néant me donnent des oeufs (sans blague ?) pour fabriquer de la mayonnaise.

 

 

Rarement les lapins donnent des pattes de lapin. Ou de la fourure.

 

 

Les cochons restent la valeur sûre de la ferme hors hiver. Les truffes qu'ils trouvent valent de l'or !

Les moutons sont rigolos mais n'engrangent pas suffisamment de pognon avec leur laine modifiable en tissus.

 

 

Stardew Valley, succès des 10 millions !

 

Après autant de temps de jeu (avec The Division ce doit être un record), il est normal d'accéder à ce succès sur Xbox Live. 10 millions de pièces d'or gagnées à la sueur de mes pouces.

 

Les captures de Zelda sur Switch prendront un peu plus de temps que prévu alors voici 3 nouvelles captures de Stardew Valley sur Xbox One.

 

 

Premier jour de l'hiver et 10 millions gagnés à Stardew Valley (en 5 ans). J'ai actuellement 3,5 millions en ma possession.

J'ai donc dépensé, vous l'avez deviné, 7 millions en tout. Ce qui n'est pas une paille. La ferme est maintenant opérationnelle ou presque alors je pense atteindre facilement les 20 millions prochainement.

 

 

Dernière vente de l'automne et 147.488 gagnées. 112.823 rien qu'avec mes propres cultures et animaux.

 

 

Ces bons vieux cochons rapportent un max de pognon grâce aux truffes qu'ils trouvent.

L'hiver ne va pas aller dans ce sens car les animaux ne sortent pas... De 20.000 à 30.000 perdues du coup par jour.

 

C'est tout pour aujourd'hui, Critikale est toujours en maintenance en fond (quelques détails).

 

 

Stardew Valley, Dying Light et The Division

 

Pour le moment, pas de captures de l'excellent Zelda Breath of the Wild sur Switch car pas de sauvegarde aisée sur un quelconque cloud et surtout, pas de Micro SD, étrangement, en ma possession.

 

Après plus de 170 heures de jeu, je continue l'un de mes titres favoris toutes consoles / PC confondus, à savoir Stardew Valley. 5e année pour le moment et je suis bientôt en Hiver, la saison la plus difficile dans le jeu. La page dédiée, dispo sur le menu de droite, sera ouverte lorsque la mise à jour française arrivera à la fin du mois ou début mars. Pour le moment, ce sont 3 captures histoire de...

 

 

Il y a actuellement 71 recettes à créer dans Stardew Valley. Il m'en reste deux à faire. L'une que je n'ai pas encore appris (on peut apprendre une recette en étant ami avec la personne adéquate ou en la "visionnant" sur votre TV dans la maison). Actuellement, car la mise à jour prochaine, qui apporte le jeu en coop ainsi que la traduction française,

proposera au moins 20 nouvelles recettes.

 

 

Plus tard dans le jeu, en continuant la mission principale (j'en reparlerais), vous pouvez avoir une cave. Celle-ci sert à vieillir vos produits pour qu'ils aient une valeur bien plus importante. C'est long mais ça en vaut la peine.

Ici, j'ai 33 fromages affinés qui me rapporteront environ 20.000 .

 

 

Les sprinklers en iridium (meilleure qualité dans le jeu, représentée par la couleur violette) fonctionnent automatiquement. Au début du jeu, il faut arroser soi-même les graines.

 

Plus tard, vous pourrez créer des sprinklers en iridium qui permettent un arrosage automatique chaque matin

(vous vous levez tous les jours à 6 h). Sur la capture ci-dessus, mon huile de truffes (excellente valeur de revente) ainsi que du tissus et de la mayonnaise spéciale, sont prêts à l'expédition dans la caisse prévue à cet effet, à côté de votre maison.

 

Même si le jeu tourne un peu en rond dorénavant, je ne m'en lasse pas. J'essaie continuellement de trouver des méthodes pour gagner plus facilement de l'argent, et rapidement. L'hiver approche alors je vais me concentrer sur la création de différents objets qui vont me faciliter la tâche.

 

Petite capture de mon personnage à The Division. J'ai recommencé le jeu depuis le début pour me faire un unique bonhomme au niveau 30 en essayant de l'optimiser au poil.

 

 

Pour le moment, il n'est pas très puissant mais suffisant... Les mises à jour récentes du jeu ne sont pourtant pas glorieuses. Il y a pourtant tellement de belles choses à faire avec cette licence.


Finissons par une seule capture de Dying Light, que je viens de relancer histoire d'en finir enfin avec les Rapaces (ennemis les plus pénibles du jeu).

 

 

Ici, j'ai voulu sauver un gars qui se faisaient malmener par des débiles. Je l'ai tué en même temps sans faire exprès... Mon arme électrique y est pour quelque chose assurément.

 

Ce soir, si j'y arrive, des captures de Zelda Breath of the Wild sur Switch.

 

 

Sans bébé à bord

 

Critikale n'est plus à jour depuis le mois de mai 2017. Ainsi, il est temps d'éclaircir de nombreuses choses.

 

Inexistant. Voici l'adjectif qui pourrait convenir le mieux à ma personne. En 2017, j'ai commis un acte répréhensible par mes proches sélectionnés mais faute à une technique lamentable, méconnue, je me suis raté. Je garde une légère cicatrice. Rien de bien grave. Deux rendez-vous avec un psy plus tard, d'une manière presque obligatoire après 1 mois cumulé d'arrêt de travail, je suis bel et bien de retour. Hélas, même si je suis très content d'avoir remis Critikale sur pied (malgré la perte de mes photos l'an dernier, 2 To de données récupérées d'une manière complexe et compliquée, certaines photos étant corrompues), je suis un sursis dans ce monde. J'ai toujours ces cicatrices intérieures qui me donnent envie de recommencer mon geste de ce mois d'août 2017, cette fois-ci avec la technique qui va avec. Mais il ne faut pas, trop de choses à rembourser actuellement.

 

Ainsi, Critikale va continuer gentiment ses mises à jour (jeux vidéo, langue française, magazine à la con, actualité générale, consommation...).

 

Je vais essayer de faire en sorte que l'année 2018 ne soit pas la dernière, elle ne commence pas follement bien. Sans bébé, comme sur les voitures que je regardais il y a 15 ans, où je m'imaginais une vie heureuse pour les familles à bord, le macaron bien connu gisant sur le para-brise arrière. Je sais ce que j'ai. Et personne ne peut m'aider à part moi.

 

Prochain article plus joyeux dédié à Stardew Valley, The Division, Skyforce Reloaded et la Nintendo Switch et son Zelda que j'adore.

 

 

Toutes les archives sont de retour

 

Deux jours de boulot sur Critikale pour remettre en ligne les archives. Uniquement à cause d'un site créé d'une manière parfaitement archaïque.

 

Critikale devait revenir sous Wordpress mais mettre en ligne les archives de 2005 à 2017 me prenait un temps incroyable. Ainsi, c'est un bon vieux Critikale qui est devant vos yeux ce soir. Selon les statistiques de mon herbergeur (OVH), les visiteurs uniques commencent à grimper et j'en suis ravi. Des nouvelles dès demain avec un article purement ludique (The Division, Stardew Valley, Zelda Breath of the Wild, Skyforce...).

 

 

À propos du site

Mots à mots

Critikale Magazine

 

E3 2018

 

Stardew Valley

Destruction Derby 3

 

 

LaTong

Images Improbables

Ricochets

 

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01