Survivre à New York

 

Je pourrais commencer ce petit article dédié à The Division par un magnifique "jouer est le seul truc qui me tienne en vie pour le moment". Mais je n'en ferais rien, je suis bien trop positif pour cela. En plus, tant que les raclettes/fondues existent, je serai là.

 

Je pourrai aussi continuer en écrivant que je vais envoyer dans un mois l'annuel texto-anniversaire à ma très chère Lili, mon amour perdu, celle qui m'a retiré le coeur, qui me l'a envoyer valdinguer à 4983593439 km puis l'a repris et l'a reenvoyé à 839487394873 km, puis l'a repris et l'a écrasé joyeusement en chantant des chansons de Adèle tout en regardant avec ses copines haineuses un film de Tim Burton... Bref. Je pourrai. Mais j'en ferai rien car je m'en fous. Enfin non, je ne m'en fous pas, mais après tout, quand on ne supporte plus quelqu'un, on l'expédie. C'est ce que je fais maintenant. Un écart, je broie. Plus simple, et ça évite les malheurs du cœur le lendemain. Alors oui, je n'ai pas d'amertume, juste des regrets qui s'évaporeront lorsque j'aurai trouvé un amour fantastiquement démentiel. Je l'avais trouvé, mais il a filé le bougre de gland. Faut dire aussi que je suis particulièrement fermé. Je ne vais plus faire l'huître mais briller comme une perle.

 

Bref, je papote mais vous ne m'arrêtez pas, il faut dans ces cas présents.

 

J'ai téléchargé, grâce au Season Pass de The Division (première fois que je prends un Season Pass), l'extension Survie. Place aux captures donc pour présenter la bête (l'extension Survie et moi-même).

 

 

Personnage principal à date, le bonhomme progresse doucement.

 

 

Progression douce donc et ce n'est pas avec mon accolyte de toujours (visible en bas dans la rue sur le trottoir de gauche)

qu'elle va être plus rapide. À deux, les missions les plus difficiles restent difficiles... Qu'importe, nous irons au bout de certaines bientôt.

 

Petite précision, peut-être que cela vous arrivera ou c'est déjà arrivé, même après téléchargement de Survie, il faut réactiver l'extension sinon elle est indiquée "hors ligne" à côté de l'escalier qui mène à la première extension (Souterrain).

 

Continuons par cette fameuse extension...

 

 

Attente comme des cons devant la porte de Survie. Chose incroyable, à cette partie nous étions 3.
Favelfoor que vous voyez sur ma droite (le gars en face n'est pas moi), et Kusanagisaya, qui nous fait grâce de sa présence.

 

 

Vous arrivez dans une planque (bien différente des planques habituelles). Vous devez récupérer les antivirus dans la Dark Zone.

Mais avant cela, il faut fabriquer un filtre basique pour y aller.

 

 

En haut à droite vous voyez la température que mon personnage peut supporter (-2°C) et la température actuelle (-21°C).

Vous l'avez compris, il y a comme un problème... Vous devez ainsi trouver très rapidement des vêtements plus chauds ou...

 

 

... ou des barils de feu. Il faut quelque fois les allumer. Comme l'excellent Destruction Derby (aucun rapport), l'effectif du début

(environ 30 agents) bat de l'aile et vous verrez en temps réel le nombre d'agents restants...

 

 

Enfin, les boissons, barres de céréales et autres joyeusetés sont utiles !

Elles ne sert plus à donner de la bouffe aux civils qui vous donnent généralement de la daube en échange mais à survivre dans ce bordel...

Vous pouvez aussi trouver des vêtements (ou les fabriquer) et des armes (sur les ennemis ou autres).

Si un ennemi lâche quelque chose c'est pour votre gueule, un agent passant par là peut le prendre sans problème...

Y compris les coffres si vous jouez à plusieurs...

Tout est unique. Mais vous pouvez parfaitement partager vos vivres et vêtements à tout instant.

 

 

Mon espérance de vie n'était plus que de 29 secondes (c'est peu).

De toute façon je me suis fais buter par un PNJ (personnage non joueur). Un petit Lukas de niveau 30 (un gros con).

 

Voilou pour ce soir. Pour le moment, le mode Survie me plait bien mais si comme toujours, cela pourrait être plus poussé. Encore tout à l'heure, je me suis fait tuer stupidement et je n'ai pas encore pu réaliser plusieurs missions demandées. Je conseille d'ailleurs le jeu à deux minimum. Tout seul cela reste excellent mais difficile, ou je n'étais pas concentré.

 

Vendredi, article sur les racailles comme annoncé il ya peu. Demain, retour à Cultura pour me faire échanger (ou par avoir) un vinyle voilé. Les joies des nouveaux pressages...

 

 

Tu ne le supportais plus

 

Soirée Noël au boulot ce soir et il est bien tard lorsque je rentre chez moi en ouvrant directement Critikale sans me poser directement dans mon lit vide de vie.

 

C'est avec quelques grammes dans le sang et un cerveau certainement diminué que je me suis décidé à écrire ces quelques lignes. En roulant avec ma vieille voiture (une Xantia car ma Polo a rendu l'âme) car j'ai eu comme un déclic. J'ignorais pourquoi j'étais si triste depuis 3 ans, pourquoi ma vie s'était si brutalement arrêté. Bien sûr j'avais une raison claire, perdre l'amour de ma vie, la voir partir pour autre chose, quelqu'un d'autre, d'autres lieu, d'autres activités, d'autres amis, les mêmes, identiques, mais bien différents de ce que je connaissais...

 

Mais non. Non, ce n'était pas exactement ça. Il y a 3 ans, j'étais devenu une merde, quelqu'un d'odieux, de mou, d'agressif, d'abjecte, quelqu'un que je détestais, une personne parmi tant d'autres personnes infectes. C'est en lisant un mail, non par hasard, que j'ai découvert qu'on ne me supportais plus. Depuis combien de temps, certainement des mois, des années même. Oui, que j'étais devenu insupportable. Un être qu'on ne peut plus supporter, quelqu'un de tellement mauvais, tellement monstrueux, qu'il était impossible de regarder, de serrer dans ces bras, d'embrasser, de lui dire qu'on l'aimait, qu'on ne le laissait pas tout seul, qu'on comprenait ses souffrances actuelles, qu'on arrivait à déceler en lui ce grand coeur, positif, et non cette personne devenu transparente, cette même personne qu'on ne supportais plus.

 

J'ai découvert ce soir, en passant tous les feux verts sur un route déserte qui menait à mon domicile, que cette phrase "mais tu ne le supportais plus" m'avait parfaitement anéanti. Depuis tout ce temps, j'essaie d'être la plus belle personne qui soit et oui, je pense y arriver, j'essaie de ne pas refaire les mêmes erreurs, je repousse quiconque me demande un verre, un café, de me connaître. Car autrefois j'étais une mauvaise personne, celle qu'on en supporte plus, celle qu'on quitte, qu'on lâche, qu'on trouve différent, comme métamorphosé après tant d'années fragiles. J'ai mal agi, j'ai mal parlé, dit des choses qui ne fallait pas, commis l'erreur de fatiguer mon amour, l'amour de ma vie, celle avec qui tout était possible, celle qui était si parfaite, si merveilleuse.

 

Nous sommes en novembre, un mois difficile pour moi, mais bien moins que ce mois merdique de décembre où je vais encore écrire des articles fâcheux, des articles certainement triste mais rédempteurs. J'ai été une mauvaise personne, à moi de me cacher maintenant pour être dans mon cœur celui qui aide en silence, celui qui aime la vie des autres car la sienne est terminée.

 

J'ai enfin compris ce que j'avais, on ne me supporte pas, on m'a détesté, on m'a fait du mal à moi aussi car je fus mauvais. Pardonnez-moi vous tous, pardonnez moi car je n'étais pas un monstre, j'étais simplement triste. Maintenant, je le suis bien plus encore mais au moins, je fais de mal à personne car je ne suis rien pour tout le monde, et dans mon cœur je ne suis plus rien.

 

Je souhaite un merveilleux anniversaire à ma mère née le 25 novembre, elle aussi je l'ai déçu en brisant ce couple qu'elle aimait tant...

 

 

Pas de racailles en ligne pour le moment

 

Mon très cher smartphone adoré étant mort hier soir, je n'ai plus accès à mes photos. Bien sûr je pourrais mettre ma Micro SD dans un petit lecteur (je dois en avoir douze) mais ça me fait chier, simplement.

 

Point d'accès à mes photos et donc point d'article sur les racailles nauséabondes qui sévissent à Talant (en Bourgogne). Utile de préciser que "racaille" est un "ensemble de gens malhonnêtes". Là aussi simplement. L'article en question risque d'être sympathique et fort rigolo, comme je le suis ces temps-ci.

 

Je retourne à mes occupations. À bientôt.

 

 

Noël sans ailes

 

Le mois tant redouté approche. Avec lui ma peine, avec lui les heures sombres du soir, lorsque je suis devant un océan de larmes qu coulent sur ma table basse comme de la neige par temps chaud.

 

Les fins d'année sont toujours des moments parfaitement pénibles pour moi. Stupidement, je pourrais une nouvelle fois mettre un article négatif comme celui de Noël 2012, à ce moment précis où, certainement, mon ex Amour a tranché en ma défaveur. Chaque jour mon moral se cassait en plusieurs morceaux qui baignaient dans un sang noir. J'ai voulu trop en faire, trop mettre mes pensées sur ce bon vieux site qui me suit depuis 2005 (2004 pour les intimes...). Je vais ainsi me concentrer sur de bons moments histoire de ne pas mettre des articles malheureux en décembre 2016. Pour l'instant, ce mois de novembre n'est pas fameux mais reste dans la moyenne... Je vais essayer de poster de la joie et de la bonne humeur la semaine prochaine. Semaine qui amorce la fatigue de l'année.

 

Heureusement, il y a toujours une solution.

 

 

Un peu de jeux sur Xbox One

 

Bravant le froid et la tempête pour rentrer (à pied) du boulot, quoi de mieux que de se réchauffer devant de bons petits jeux après une non moins bonne petite douche...

 

Reprise il y a peu de The Division grâce à la mise à jour 1.4, histoire de "voir ce que ça peut donner bordel de nom de diou". Mais aussi, reprise d'une nouvelle carte à Minecraft, avec une graine sélectionnée sur le Net américain.

 

Commençons par des maigres captures de The Division.

 

 

Jolie protection par l'ami Favelfoor (gamertag) pour une mission assez tranquille où il faut récupérer des caisses.

 

 

Mon ancien personnage était au niveau 30 mais nous avons décidé de recommencer le jeu pour profiter

pleinement de la mise à jour 1.4. J'aimais bien mon premier (et la fille que j'avais créé à la sortie du jeu) mais bon, il faut changer des fois.

 

Nous poursuivons notre quête du niveau 30 à The Division et je pense que nous y serons à la fin de la semaine, histoire d'attaquer enfin de grosses missions qui piquent.

 

Rapidement, quelques captures de Minecraft.

 

 

Ce bon vieux Favelfoor s'est pris quelques flêches. Ces squelettes sont des plaies.

 

 

La carte de mon monde actuelle (avec une graine spéciale pour les océans).

L'île où j'ai installé ma maison est tout à droite. Là, vous voyez mon curseur tout à gauche... Normal, j'avais un bout de la carte qui manquait.

 

 

Le soleil se lève enfin après bien des combats pénibles. Première fois que j'ai vu un ours polaire (je montrerai une capture si j'y pense).

Notons que j'ai désactiver la sauvegarde automatique (une plaie ça aussi).

 

 

Ce genre de trou béant est assez courant (au moins 1 dans une carte).

 

Minecraft me sert surtout à ne penser à rien, et ça marche plutôt bien... Et je découvre toujours un nouveau truc !

 

Peu de news cette semaine, l'article rigolo promis le 6 novembre arrive, certainement vendredi.

 

 

Des archives douloureuses

 

Il est presque 2 heures du matin et je n'arrive pas à dormir, et pourtant je vais me réveiller à 7 heures comme, presque toujours, après un cauchemar. Je suis actuellement en train de remettre les archives de Critikale sous la "nouvelle" interface. Mal m'en prend.

 

Vu que je ne sais quasiment pas écrire en HTML, je suis obligé de me taper toutes les années d'archives de Critikale pour le remettre au goût du jour, avec le nouvel header, la nouvelle police (même si elle ne change que d'1 point de taille), et de nombreuses autres petits éléments comme les titres des articles qui changent constamment de tronche. Bref, lorsque j'arrive à l'année la plus cauchemardesque du monde, c'est à dire 2013 (mais celle-ci n'est pas la plus horrible de toute...), je verse toujours ma petite larme. Bon pas ce soir car je suis crevé.

 

Préparez vous pour un petit article rigolo dans la journée de dimanche, soit aujourd'hui.

 

 

Les jeux de novembre

 

Rendez-vous devenus régulier sur Critikale, voici les jeux de novembre (Xbox One). La PS4 Slim 500 Go sera vendue dans peu de temps alors inutile de continuer à mettre des jeux sur cette console. L'annonce sera bientôt mise sur le BonCoin et eBay.

 

Trêve de bavardages, voici les jeux de novembre, rapidement... Mais avant cela, petit rappel des commentaires rapides à côté des titres des jeux et du mois d'octobre.

 

achat peu probable sur Xbox One >> l'achat est impossible sauf avis généraux exceptionnels ou vidéos avatageuses.. Le jeu figure dans la liste car il m'intrigue ou est juste important dans le mois, une sortie mine de rien, majeure.

achat plausible sur Xbox One >> l'achat reste possible si le jeu se révèle bien meilleur que le laissait présager les previews.

achat possible sur Xbox One >> l'achat est possible si je trouve une bonne offre, un jeu important à mes yeux.

achat certain sur Xbox One >> l'achat est assuré sauf si le jeu s'avère être un peu en dessous de mes attentes...

 

SUPER DUNGEON BROS | 1er novembre | achat peu probable sur Xbox One

Ça commence mal avec un petit jeu sympathique que je suivais du côté de l'oeil droit. Je suis hélas tombé sur des vidéos de gameplay. Hasardeux au possible, pas très beau et visiblement très chaotique, simplement brouillon. Poubelle... l'achat reste possible uniquement si je sens un réel potentiel à quatre joueurs.

 

MOTO RACER 4 | 3 novembre | achat peu probable sur Xbox One

Des souvenirs, uniquement des souvenirs de l'excellent Moto Racer premier du nom, sur PSone me semble t-il. Un jeu vendu pas cher certainement pour cacher la misère mais qui doit être suivi si il est suffisamment drôle à joueur et intéressant pour des petites sessions. Je vais certainement regarder 3 vidéos et vomir. On verra.

 

HANDBALL 17 | 4 novembre | achat peu probable sur Xbox One

L'ancien bien nommé Handball 16 était juste merdique. J'ai regardé des vidéos de celui-ci qui m'a l'air un peu mieux fait. Eko Software étant toujours derrière avec les vieux de chez BigBen Interactive, j'ai nul doute de sa qualité à finir dans le top daube de novembre. Malgré tout, il m'intrigue car ce sport est agréable et intéressant.

 

CALL OF DUTY INFINITE WARFARE | 4 novembre | achat peu probable sur Xbox One

Battelfield 1, malgré ses diverses qualités visiblement, n'est pas passé par moi (surtout par mon portefeuille), le nouveau Call of Duty suivra le même chemin. Malgré tout, je reste curieux de voir ce qu'il donne.

 

DISHONORED 2 | 11 novembre | achat peu probable sur Xbox One

Pas fait le premier et je suis parfaitement sûr que celui-ci sera mauvais. Il reste dans cette liste car c'est un jeu important.

 

WATCH DOGS 2 | 15 novembre | achat peu probable sur Xbox One

Une de mes plus grosses déceptions sur les consoles new-gen. Je pense que l'instar de Mafia III, même si ce n'est pas la même équipe, ce Watch Dogs 2 va être terriblement baclé. Curieux quand même.

 

FINAL FANTASY XV | 29 novembre | achat possible sur Xbox One

Ouf, le mois de novembre se finit avec un achat possible... Final Fantasy XV m'intrigue beaucoup ! Un monde ouvert à la Final Fantasy, une durée de vie certainement grande, putôt joli vu les vidéos, à voir donc ! Verdict dans un mois !

 

En parlant de mois (...), le mois d'octobre ne fut pas glorieux même dans les jeux que j'avais identifié en achat possible voir certain. Citons rapidement Mafia III et WRC 6 (le premier est une honte et le second est merdique comme il devait l'être...), continuons par Dragon Quest Builders sur PS4 (que je n'ai simplement pas trouvé dans ma ville !), et Battelfield 1 et Skyrim (Battlefield 1 doit être bon mais trop cher maintenant et Skyrim est moyen vu les vidéos, nombreuses, de gameplay). Reste Gears of War 4 que j'ai acheté et fini en 8 h 30. Très bon jeu mais je n'y reviendrai pas.

 

Du très moyen donc pour cette fin d'année et décembre s'annonce ridicule. Reste à espérer que Steep soit bon et là j'attends ma réponse pour la béta fermée. Mais bon, elle sera ouverte juste après, c'est comme tout...

 

 

Triberg et Titisee (Allemagne)

 

Chose très rare, je suis parti en week-end. Un week-end lointain dirions-nous car en Allemagne, bon ce n'est pas le Canada encore mais ça viendra un jour.

 

Avant les photos, deux ou trois points. Demain, 1er novembre, rendez-vous habituel maintenant des "jeux de... novembre". Octobre ne fut pas glorieux (pas comme espéré) et novembre filera dans la même direction, nul doute.

 

Place aux photos de la ville de Triberg (connue pour l'horlogerie (coucous) et ses cascades situées dans la Forêt-Noire) et Titisee (connue pour son lac, entre autres).

 

Rappel important : les photos sont capturées avec un Samsung Galaxy S7. Même si ce smartphone obtient des clichés propres, il ne vaut aucunement mes anciens appareils, normal. Certains photos sont retouchées pour le cadrage hasardeux, rien à d'autres niveaux.

 

 

La vue de l'hôtel où j'ai passé quelques nuits un peu chiante... L'hôtel Central Garni est un hôtel bon marché.
Il ne faut surtout pas s'attendre à quelque chose de bien, juste pour passer la nuit en somme, quoi demander de plus ?

Un peu d'amabilité peut-être (le strict minimum hélas, pas d'effet Whaou)... Petit-déjeuner sommaire mais suffisant.

 

Le site Internet de l'hôtel témoigne de l'austérité de la demeure...

 

 

La Forêt-Noire est magnifique (une infime partie découverte). La photo présentée ci-dessus est nulle comparé à la féérie du lieu.

 

 

La ville de Triberg est connue pour ses cascades (et la fabrication de coucous).

 

Avez-vous remarqué comme moi le détail sur la photo ? Cliquez ici pour voir un monsieur pas content !

 

 

L'hôtel est tout en bas...

 

 

En vrac...

 

 

À côté et autour du lac de Titisee.

 

C'est tout pour ce soir, enfin ce matin très tôt vu l'heure... Cliquez sur les deux photos ci-dessous pour les voir en grand.

 

 

Les jeux vidéo du mois de novembre seront présenté ce soir (2 novembre) si j'ai le temps.

 

 

À propos du site

Mots à mots

Culture générale

 

 

9gag

Alan Becker

BoardGameGeek

Images Improbables

InterfaceLIFT

LaTong

Le régime de Zhynne

YoJoe!

 

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01

 

 

12 - 11 - 10 - 09 - 08 - 07

06 - 05 - 04 - 03 - 02 - 01