Meor (PC), Minecraft commence à trembler

Ce titre un peu naze, voire un peu con-con, cache pourtant une question simple et hyper intelligente : Est-ce que Minecraft peut être détrôné ? Oui, par Meor.

Je m’enflamme peut-être mais notre ami Nel (créateur de Meor et du moteur maison en voxel) pond ici un jeu du plus bel augure. Le bel augure hein. Avant le silence-radio jusqu’à mardi 9 mars et un incroyable Article Noir venu de nulle part, voici quelques infos sur le jeu, qui est téléchargeable en Alpha, gratuitement ou avec quelques euros si vous voulez soutenir Nel. Vous pouvez aussi demander l’accès sur Steam.

Place aux captures habituelles. Petite parenthèse, les captures réalisées avec le jeu sans Steam (F8) virent l’interface (la barre de sélection des matières surtout), je n’ai pas encore essayer avec l’éventuel F12 de Steam.

Vous commencez ici. Perdu au milieu d’une proche forêt. Mmh, comment peut-on être perdu au milieu de quelque chose de proche… À la fois proche mais au milieu de ce qui est proche… Mmh. Bref mes délires personnels, des questions folles (et non des folles questions ce qui déplairait à Alexandre Astier). Normalement, avec l’interface complète, vous voyez une barre, LA barre habituelle pour sélectionner vos matières.

Première et deuxième capture ci-dessus, une matière dans les mains : l’eau et la terre. Troisième capture, un étalement de matière pour l’exemple (je suppose), pour voir comment cela rend.

Même si le jeu est basé sur les voxels (pixels en 3D), il autorise parfaitement le création de blocs pour plus de précision. Les blocs sont aussi modifiables à volonté.

Oui, ce n’est pas spécialement beau (c’est un style…). La maison est réalisée avec des cubes et ceux du toit sont modifiés pour fabriquer un angle relativement précis (je ne maîtrise pas pour le moment). La main est un arbre composé bien logiquement du tronc (matière bois) et du feuillage (matière… feuille). La maison est entouré d’eau (plutôt sympa à faire) et un peu de blocs de pierre pour faire un muret (que je n’ai pas terminé).

Je reviendrai sur ce titre dans quelques temps, histoire d’en apprendre davantage. La version finale qui arrivera en 2021 (selon le développeur) permettra l’affrontement avec des ennemis, des donjons et bien d’autres trucs digne d’un jeu complet. À suivre donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com