Mois : décembre 2008

Il est pas si tard (00:24) et je suis déjà déconnecté du Xbox Live. Petite partie de Pure avant d’aller trier mes papiers suite à l’achat ce jour d’un fort joli meuble Ikéa. Hélas, je me suis trompé en insérant une vis et j’ai été obligé de casser cette dernière pourlire

En effet, enfin du nouveau sur cette magnifique page avec des jeux vidéo dedans. Petit résumé de ces quelques derniers jours sans Internet et sans possibilité de mettre en ligne Critikale. Trip old-school avec la Megadrive et ce merveilleux jeu qu’est Crüe Ball, ce qui se fait de mieux en consolelire

La page d’accueil est quasiment terminée et Critikale peut reprendre les mises à jour hebdomadaires. Demain, dernier jour de boulot avec un dimanche de repos bien mérité. Mon site change de peu et un peu de contenu (cela viendra) pour coller au mieux à l’année 2009 qui se prépare. Illire

Voilà, après un petit clic sur le site de mon hébergeur (OVH), Critikale repart pour un an. Les archives et autres joyeusetés devraient être de retour dans peu de temps (avant la fin de l’année, c’est court). Noël est presque passé, j’attends mon frère et sa femme pour une petitelire

Mais qu’est-ce donc ? Pourquoi pouvez-vous dire merci à Slinky ? Et qui est-il le bougre ? Fidèle à mes habitudes, je rentre d’une petite journée de repos et j’allume la Xbox 360 pour voir si Anthologik est en ligne. Pas de bol, celui-ci ne répond pas. Je me dislire

La modification de Critikale prend son temps. Normalement, la page Jeux vidéo devrait être réouverte dans la journée (avec les archives). Un peu marre de devoir tout refaire à cause de mon incompétence en HTML. Étant dans le commerce, je travaillais hier et aussi ce dimanche. Rien de tel pourlire

Hier soir, en finissant mon article sur un « j’espère que le prochain article sera en ligne », je ne pensais pas si bien dire. Je regarde ce matin si ma connexion est rétablie, comme je le fais depuis des lustres maintenant. Et bien oui, la lumière clignotante de l’arobase de lalire

Critikale est toujours hors ligne mais je m’amuse à parler dans le vide. Après un nouvel appel chez ces blaireaux d’Orange, je suis tombé sur une femme relativement compétente (les hommes sont souvent les pires débiles lorsque vous appelez les hotlines). Elle m’a demandé très simplement si j’avais déménagé… Jelire

Nous sommes le 7 décembre et Critikale n’est toujours pas en ligne. Pourtant, j’écris sur mon blog alors que personne ne peut me lire… Quelle bizarrerie n’est-ce pas ? J’attends toujours que cette foutue diode @ de la Livebox décide de rester figée. Ce soir, fidèle à mes quelques soucislire