Pause

Petite pause sur Critikale pour une semaine. Clap de fin ou nouveauté ce mercredi 30 septembre pour un nouvel article.

En ce 20 septembre 2020, j’ai souhaité mettre ici-même des nouvelles sur mes jeux actuels. J’ai aussi voulu parler de trucs divers sans réelle importance mais qui m’occupent l’esprit. J’ai voulu oui.

Hélas, lorsque j’ai commencé à faire cela, à rechercher les captures habituelles sur l’application Xbox et en me disant que je n’avais rien enregistré sur clef USB pour la PS4 (qu’est-ce que c’est laborieux de procéder ainsi…), et bien je me suis rendu compte que ça m’ennuyait. Mercredi prochain, deux choses peuvent se passer. Disons trois.

1. En me rendant chez ma petite mère aujourd’hui je me suis mis à voir l’évidence, évidence que je vois de plus en plus clairement. Ma vie est vraiment merdique. Je me suis rappellé que je faisais excactement la même chose il y a dix ans, 20 ans même… En fait, ce n’est pas moi qui ait une vie merdique, c’est moi qui l’ai rendu ainsi. De mauvaises décisions en mauvaises personnes. Alors puis-je continuer ainsi ?

2. Critikale fermerait ses portes pour de bon. Oui, tout ceci est marrant et je l’indique depuis 3 ans voire plus maintenant. Mais après mon compte Facebook à la con qui sera définitivement supprimé dans quelques jours, ainsi que mon compte Twitter, la fermeture de Critikale n’a jamais été aussi évidente pour moi.

3. Critikale restera ouvert pour quelque chose de nouveau, un truc sur les mots, des articles de l’esprit, un truc original que je ne trouve pas. Un recueil de citations que j’adore, un dictionnaire personnel, une encyclopédie de je ne sais quoi. Un nouveau truc, je ne sais pas.

Toujours est-il que mon chemin s’arrête bientôt et si vous lisez ces lignes récemment ou depuis longtemps, vous pouvez le constater facilement. Je suis bien trop brisé et je ne veux plus faire d’effort. Je suis seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *