Article noir

Petite pause sur Critikale pour une semaine. Clap de fin ou nouveauté ce mercredi 30 septembre pour un nouvel article. En ce 20 septembre 2020, j’ai souhaité mettre ici-même des nouvelles sur mes jeux actuels. J’ai aussi voulu parler de trucs divers sans réelle importance mais qui m’occupent l’esprit. J’ailire

Pour une fois, je suis ponctuel sur mes annonces à la con. J’avais parlé d’un article le 16 septembre, et bien le voici. Et soyons direct. Si vous lisez entre les lignes, depuis 2005 et même depuis peu de temps en fin de compte car l’ambiance ne change guère, vouslire

En intense réfléxion pour cette fin d’année 2020, voici des petites news avant l’article explicatif de mon irrégularité sur Critikale pendant presque deux ans. Avant la mise à jour finale du site qui devrait s’opérer au même moment que l’article du 16, voici un maigre article de mes envies ludiqueslire

Critikale nouveau cru prend du retard et ne sera finalement pas dispo avant deux mois. C’est encore sur un site archaïque et sans modernité que vous vous abreuverez de mes articles inutiles. Le programme de septembre visible au mois d’août 2020 ne sera pas exactement le même. J’ai déjà loupélire

Retour inattendu pour mon ancien site qui, du coup, a supprimé l’intégralité des mes articles sur WordPress de 2020. La lecture des archives sera longue pour qui voudra comprendre qui a été l’auteur de Critikale. J’ai commis des erreurs que je ne me pardonne pas vous le savez. Je me décide enfinlire

Le mois d’octobre est chiant, merdique même, faut être clair. Et à tous les niveaux, faut être global. Bref, cette semaine peu de nouvelles sauf si l’ami The Outer Worlds est bon, et ça, j’en doute, faut être réaliste. Une semaine plutôt pénible donc, et un propriétaire de Critikale atrabilaire,lire

À lire, uniquement. Sur un chemin au centre d’une forêt noire d’arbres étranges, aux feuilles envolées et aux branches mélangées, se dressaient mille cailloux comme tombés d’un nuage en forme de rocher. Un petit garçon s’agitait là, au milieu de ce décor apaisant. Il marchait durement pour que son pèrelire

Je me dois de balancer une légère explication sur l’incroyable stérilité de Critikale depuis mai 2017. 2 mois seulement « d’articles » en 2018 et idem en 2019, et encore, la gueule du machin… Bien sûr, de nombreuses choses se sont passées, en partie de très mauvaises choses. Mais on s’en fout.lire

Une page se tourne ce soir avec la fermeture définitive de Critikale. Étrange decision que celle-ci alors que j’avais annoncé il y a peu que Critikale resterait en ligne, et même si les mises à jour étaient devenu irrégulières. Et bien non. Ce site comporte trop de souvenirs pour quelire

Elle est loin la fin d’année 2017 où je tentais de mettre fin à mes jours. Très loin le moment où mon très cher ami est venu chez moi après un ultime appel à l’aide sur Facebook. Un appel de craintif,  un appel de Mauvais, un appel que je ne renouvellerailire