Complètement ratée

Hier, une soirée qui devait être parfaite était en fin de compte minable et sans saveur. Cette petite soirée devait me rappeler mon enfance histoire de ne pas continuer à vieillir. Mais il faut bien avouer que la passion n’est plus là et qu’il est difficile de revenir à ces souvenirs, même si bons. C’est vraiment moche de vieillir et il faut sans cesse, et tous les jours, que je fasses le pitre (ou le zouave au choix) pour ne pas plonger sous le joug des années. Pourtant, malgré une « légère » tendance à la mélancolie (rien de pire dans ma vie), je suis content d’acquérir suffisament de maturité et de charisme (attendez, mes chevilles m’empêchent d’écrire sur le clavier…) pour accueillir la vie sous un angle toujours différent. Car le but de la vie est bel et bien là, avoir de l’expérience et s’améliorer pour mourir en ayant réussi à comprendre le sens des choses et des autres.