Les connes au volant

Deux accidents évités grâce à ma conduite digne des plus grands pilotes du monde, si si…

• une vieille a carrément coupé la route allant de gauche (chez elle) à droite (là où elle voulait sans doute aller) sans jeter un œil sur son rétro’ et ainsi me voir en train de débouler derrière elle. Si j’allais un peu plus vite, c’était le crash. Super…

• une autre pétasse qui prend soin de freiner comme une malade à chaque priorité à droite. Manque de pot, non seulement elle pile comme une conne alors qu’elle est déjà engagée mais en plus, elle ne voit pas la voiture arrivé et freine encore plus comme une malade ! Heureusement que j’ai un minimum de réflexes sinon mon pare-choc ne serait plus en place (et sa tête aussi).

Que des connes aujourd’hui, aucun con… Mais ça, ça ne devrait pas tarder.