Le volume 9 est mien !

J’ai découvert il y a 15 ans (environ), et grâce à mon père, une bande-dessinée géniale : Philémon. Cette BD est merveilleuse en tout point. Malgré un dessin peu précis et certainement moins réaliste qu’un Thorgal, le scénario est bluffant, complexe et je n’aurai aucunement imaginé d’autres traits à ces personnages tout en couleur. Fred est un dessinateur d’exception et un scénariste hors-pair.

Je me suis enfin acheté le numéro 9 de cette série de 15 volumes. Je suis très content car cette « épisode » est très bon, certainement l’un des meilleurs. Je ne peux pas faire de résumé mais je vais essayer en quelques mots :

Philémon (le héros) se retrouve sur un tonneau, lui même sur un mat d’une maison (!) qui a trop grandit à cause du déluge qui dure depuis 40 jours et 40 nuits. La maison appartenait à son ami monsieur Barthélémy qui s’est perdu en mer lors de la chute sur le tonneau… Philémon doit vider cette eau pour retrouver les lettres de l’Océan Altantique et ainsi, rentrer chez lui. Mais il doit aussi retrouver Barthélémy qu’il croit noyé

Facile non ?. Mon mal de crâne augmentant dangereusement, je vais aller me coucher (et prendre 75 Propofan et 12 Dafalgan). Journée merdique bien sûr à part l’appel de mon père et celui de ma mère…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *