Petite balade du dimanche

Aujourd’hui, une petite balade avec ma mère, ma moitié, ma belle-soeur et mon neveu (bah oui tout ça…). Quelques photos plus tard, me voici sur mon blog en train de vous montrer des fleurs, entres autres.

Juste avant de partir, une petite photo de notre maître à tous, Louis. Je vais certainement envisager la possiblité de télécharger les photos ou de les afficher en plus grand. Toutes les images sur Critikale sont montrées avec une qualité de 40% en compression JPEG. Or, les yeux les plus attentifs remarqueront une grosse différence entre 40% et 60%. Même si les images sont ainsi plus légère et moins chiante à charger pour nos connexions, ça reste bruité et franchement dégueu’ à regarder. Enfin bon, là, Louis remonte largement le niveau pour donner à cette photo toute la puissante de la beauté (!). Un détail qui a son importance, j’enregistre une nouvelle fois les photos avec NamoWeb pour créer le contour noir de 1 pixel. Là aussi, elles subissent une transformation vers le bas. Pas très bon pour une photoblog tout ça.

Après un chemin terrible pour les voitures, nous voici arrivés aux portes de la Combe d’Épagny. Vous pouvez apercevoir, au loin, les deux voitures. Un soleil de plomb commençait à s’abattre sur mon crâne chauve.
La Combe d’Épagny est devant nous. De jolis bois mais trop parsemés, hélas.
Une belle poignée de fleurs et de feuilles. J’aime ces couleurs vives et contrastées. Le Powershot G9 est appréciable pour son respect des couleurs. Les photos ont été prises en 8 megapixels (12.1 megapixels pour le G9).
Cette belle plante (!) se levait seule au milieu du champ de terre. La photo possède, hélas, trois niveaux. Dommage que tout était très sec autour.
Louis s’amuse dans la terre avec toujours le même sourire figé lorsqu’on lui demande (© Chandler). Des bottes Oui-Oui, une casquette Oui-Oui mais un petit bonhomme qui dit toujours non-non…
À la fin de notre promenade, ma mère a entendu un bruit bizarre dans la forêt. Étant plutôt du genre à avancer qu’à reculer, un très long serpent (?) nous suivait juste à côté du chemin de gravier. Un zoom plus tard, voici sa tête capturée. Je suis content car j’étais assez loin malgré tout (2 mètres environ) et mon appareil a réussi à capter une image assez nette, même avec un zoom maximal.

Quelques photos souvenirs histoire d’immortaliser une balade rare avec ma mère, celle-ci ne sort pratiquement jamais. Un bon mal de crâne tout de même car le soleil était rude et Louis gesticulait pas mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *