Formula D reçu

Joie ce matin en voyant le facteur apporté le jeu de société Formula D. Suite du fabuleux Formule Dé, Formula D vient grossir le rang de mes jeux de plateau pour mon plus grand plaisir. Acheté sur eBay dimanche dernier, et envoyé hier matin, je suis content de voir que le vendeur est rapide et que le colis était bien protégé. J’avais déjà commandé un truc chez lui, je ne sais plus quoi. Petit aparté pour dire que le site d’Asmodée (l’éditeur) est plutôt bien fait et qu’il serait dommage de louper quelques jeux sympas.

Rien que la boite est belle ! Grosse boite de jeu bien lourde comme avant avec de nombreux accessoires. Joli design et carton de bonne qualité.

Voici l’intérieur déballé sur mon immonde sol. Le plateau se divise hélas en 2 partie de 6 carrés attachés. Les cartons employés pour le circuit (recto-verso) est quand même assez solide pour être manipulé sans crainte. La boite du jeu comprend les 20 voitures (10 de F1 + 10 de Street Racing), les 6 tableaux de bords à détacher puis à clipser, les 7 dés spéciaux bien connus des joueurs de Formule Dé, les notices courantes (base, complète), les pions pour les leviers de vitesse et l’usure des voitures. Pour finir, un joli catalogue Asmodée inséré par le vendeur eBay.

Les tableaux de bords sont magnifiques. Très colorés comme le reste du jeu, ils doivent être détachés pour s’enclencher sur leur base (un support noir en plastique). Ça je ne l’ai pas encore fait, j’espère que le rangement de la boite sera tout aussi aisé après le montage…

Petite macro’ assez ratée pour montrer deux voitures de Street Racing. Il est tout à fait regrettable que quelques voitures soient identiques (il y a juste la couleur qui change). Rien de bien grave cependant car elles sont bien différenciables. Les voitures de Formule Dé n’étaient pas peintes et il fallait acheter des voitures en métal puis les peindre pour avoir un plateau de jeu correct. En espérant bien sûr que d’autres voitures seront disponibles pour avoir au moins 16 voitures sur le circuit et non 10 comme habituellement. Mon appareil photo n’a plus de batterie alors vous ne verrez pas la notice tout en couleur de plus près. Contrairement à mon vieux Canon 350D (qu’on m’a volé le 3 août 2007 je le rappelle), le Powershot G9 peut se brancher à l’ordinateur pour le transfert des photos et ne pas afficher le message ridicule du 350D « votre appareil n’est pas chargé, aucun transfert possible ». Un truc dans le genre. Notons que j’ai bien sûr changé d’avis pour mon futur appareil (soit un 1000D ou un 450D, soit un petit téléviseur plat pour la Xbox 360 et/ou pour le salon) car mes dépenses vont être chiantes jusqu’au mois de décembre…

Petits applaudissements pour moi-même car les visites de Critikale montent en flèche (+60 % sur les 7 derniers jours). C’est tout pour ce matin car je dois aller au boulot. Et n’oubliez pas que mon adresse e-mail est visible sur cette page et que j’accepte vos dons gracieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *