Galettes maudites

C’est incroyable comme la vie est compliquée lorsque l’on ne possède aucun DVD ou CD vierges. Les personnes qui me connaissent vraiment savent que je ne grave rien, pire, que je ne pirate rien. Or, hier soir, j’ai téléchargé la version gratuite limitée de Windows 7, le fameux nouvel OS de Microsoft qui arrive vers le 23 octobre 2009. Après le téléchargement, je remarque qu’il me faut, bien logiquement, un DVD vierge pour insérer les 2,3 Go de données correctement (format .ISO). Or, votre Xiandt préféré n’a pas de DVD vierge et encore moins de CD vierge. No problemo, je prends mon mal en patience et attends aujourd’hui même (ou plutôt hier vu l’heure et avant-hier pour le téléchargement… vous suivez ?) pour me rendre dans le rayon Multimedia de mon magasin. Là, pas de DVD vierges intéressant niveau prix, pas de Verbatim surtout, la marque que j’achète habituellement (anciennement donc). Je me rends avec ma dulcinée à Carrefour pour acheter un pack de 5 DVD+R Verbatim (pan ! 12.99 €). Chose horrible car 100 DVD vierges Verbatim se trouve à 20 € sur eBay… Cherchez l’erreur. Bref, j’avais besoin de DVD…

Rentrés dans notre ignoble immeuble bruyant (l’appart’ est bien mais maintenant c’est l’immeuble qui est horrible…), je fonce sur l’ordi’ pour copier Windows 7 (je sens que cette page va ressortir à la fin de l’année après une recherche Google si vous me suivez là encore…). Je lance la démo’ de Nero 9 (que j’ai téléchargé après le téléchargement de Windows 7 !) et grave mon DVD. Enfin. Pas de bol, le PC sur lequel je voulais installer Windows 7 n’a pas le Service Pack 1 de Windows XP, diantre ! Je vais télécharger le Service Pack 3 sur le Net et comme il fallait s’en douter, il faut absolument le SP1, au moins (sans blague ?). Ça me gonfle alors je décide d’installer sur mon autre PC (j’en ai 3) qui possède directement Windows XP SP2. Pas de bol une nouvelle fois, j’ai enlevé le disque-dur pour sauvegarder les données pour mon nouveau PC (avec un boitier externe Connectland qui fonctionne ultra bien). Je me demonte pas ou plutôt si mais le disque dur… afin de le mettre sur mon PC sans Service Pack. Oui, je sais. Pas de bol troisième édition, mon disque dur du deuxième ordi’ est en SATA et l’ancien en IDE… Ha ha !

Je reste zen mais pas longtemps car je me décide d’installer Ubuntu 9.04 téléchargé il y a quelques jours. Pas de bol 4e édition, il faut absolument un CD (on se foutrait pas de moi là non ?). Je n’ai acheté que des DVD… Je regarde sur le Net un moyen pour installer l’ISO sur DVD mais la pratique me semble bizarre. Je réinstalle donc mon disque dur du 2e ordinateur pour le remettre à sa place. Résumons :

• Ordinateur 1 > équipé de Windows XP sans SP et d’un disque dur IDE.

• Ordinateur 2 > équipé de Windows XP avec SP2 et d’un disque dur SATA.

• Ordinateur 3 > équipe de Windows Vista avec SP1 et d’un disque dur SAMEGONFLE.

• Ordinateur 1 > resté comme tel.

• Ordinateur 2 > j’avais mis son disque dur sur l’ordinateur 3 afin de sauvegarder avant formatage.

• Ordinateur 3 > hors de question que j’installe Windows 7 sur mon Dell…

• Ordinateur 2 > de nouveau équipé de son propre disque dur.

Voilou. J’ai donc inséré le DVD fraîchement gravé de Windows 7 sur mon Ordinateur 2. Celui-ci ne boote pas dessus… Pas grave (il est bien réglé pourtant…), je lance l’installation de Windows 7 directement à partir du DVD. Notons que j’ai dû réinstaller deux trois composants de mon Ordinateur 2 vu que celui-ci était quasi vide.

Même si je suis plutôt ordonné (si si…), mon surplus de câble à tendance à me sortir par les narines… Notons qu’il y a plusieurs autres cartons… Je fouille là-dedans lorsqu’il me faut des câbles « spéciaux » ou d’autres trucs importants.

Voici le fameux ordinateur 2. J’ai dû réinstaller des trucs vite-fait (ça se voit hein ?) pour qu’il fonctionne correctement. Le truc qui pendouille est un ventilateur. C’est une tour Antec. Ma carte graphique présentait elle-aussi des bugs. J’ai dû refaire des modifications pour qu’elle réagisse un peu…

À part ça, l’installation s’est bien passée, ni trop longue ni très courte.

L’accueil de Windows 7 est normal, comprenez par là que rien saute aux yeux. La barre inférieur est plus sobre mais aucun changement drastique est à remarquer. La corbeille est directement au-dessus à gauche, là où je la pose aussi sur Vista et sur tous mes ordinateurs.

Les performaces de mon ordinateur avec Windows 7 ne sont pas fameuses. C’est un Pentium 4 à 3.0 GHz, il possède 2 Go de mémoire vive et une Ati Radeo X800 Pro. J’ai un infâme 3.7 en processeur, un étonnant 5.9 en carte graphique et un moyen 4.4 en mémoire vive. La note pour le disque dur me semble bizarre (80 Go).

Petit clin d’oeil à Anthologik avec le logiciel Paint qui a été remanié, une d’une façon plutôt positive. Dorénavant, nous avons presque un bon logiciel de dessin de base. Je n’ai pas essayé plus que ça mais ça présage du bon.

Le Panneau de Configuration est identique à Vista mais il est centré (!). Vous pouvez encore le mettre dans une forme très proche de Windows XP. Ouf. L’écran est un peu vide par contre, Microsoft aurait dû penser aux résolutions d’écran actuelles.

Je trouve la calculatrice magnifique, chose stupide mais j’assume. La navigation dans l’ordinateur est identique. Mon disque dur principal (partionné en 3) a donné 15 Go pour l’installation de Windows 7, ce qui est beaucoup par rapport à ce qui avait été dit. Microsoft joue aux hommes politiques, ou pire, aux femmes politiques.

Windows 7 est muni par défaut d’un outil de capture d’écran, assez intéressant. Je ne l’ai pas exploité à fond pour voir s’il possédait un paramétrage particulier. L’utilisation de l’outil capture est très simple et agréable. Vous voyez en encart une version améliorée du Solitaire. Sympa. Tous les jeux de base bénéficient ainsi d’une refonte graphique. L’intention est louable.

En bas à droite, la recherche est toujours ridicule face au Spotlight de Apple. Il y a tout de même une amélioration de rapidité et de tri automatique. En haut à droite, vous pouvez apercevoir d’un trait les documents récemment créés pour chaque logiciel. Ici, Paint et mes captures d’écran. En petit encart en haut à gauche, les messages d’erreur sont plus discrets que Vista et fonctionnent parfaitement en tâche de fond. Les deux messages correspondent aux enregistrements sur le Net de cette version et l’éternel et chiant Windows Update.

C’est tout pour Windows 7, alors quoi penser ? Microsoft tient là le meilleur Windows certainement plus léger et plus fonctionnel que Vista (que je trouve très bien). Malgré tout, je reste sceptique quant-aux améliorations effectives lors de la sortie programmée à cette toute fin d’année. Tel qu’il est, il possède un charme certain mais pas suffisamment au point de m’enlever l’idée d’acquérir un Macbook dans le courant de l’année. On sent que Microsoft possède les idées pour réaliser quelque chose d’excellent et le meilleur OS qui soit. Hélas, des tares sont toujours à déplorer…

Lorsque vous connectez une clef USB, encore l’éternelle bulle pour l’installation et l’icône n’apparait pas sur le bureau comme sur Mac. C’est chiant mine de rien… Les icônes sont plus belles (merci Apple) mais c’est toujours une évolution est non une révolution. Attendons de voir mais pour l’instant, je quitte le monde Windows.

Petite parenthèse avant de publier mon site on ze Web, le titre d’hier « Plus de quarante mille fans » ne servait à rien vu que je n’ai pas parlé de Rock Band 2. Car c’est bien à ce jeu que nous avons, ma moitié et moi, 42.206 fans pour notre groupe. Pas top pour l’instant mais je suis content d’avoir trouvé un jeu où elle peut m’accompagner. Chouette… Et désolé pour les très petites captures pour Windows 7 mais je forme mes images automatiquement (500×375 sans l’encadrement géré par NamoWeb Editor).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *