Critikale Mag en préparation et autres trucs

Je suis en train de préparer Critikale Mag #10. Ce dernier sera différent des autres et c’est pourquoi il y a un si grand écart après la sortie du numéro 9. J’espère sincèrement que ce 10e opus vous plaira. Normalement, mon bulletin d’info devrait sortir toutes les deux semaines et contenir des news très diverses. Toujours de l’actu, des jeux vidéo et des dessins mal faits.

Niveau jeu, je ne joue plus à NHL 09 ayant terminé ma saison hier (82 matchs, c’est long !). N’hésitez pas à regarder cette excellente vidéo des 10 plus beaux arrêts de l’année. Je ne toucherai plus NHL 09 avant la sortie des NHL 2K10 et NHL 10 car le jeu m’a déçu sur un certain point déjà expliqué mais remis ci-dessous.

Sabrina Ladha est une joueuse (!) qui a demandé à l’association Wake-A-Wish Foundation de figurer dans le jeu NHL 09, ceci ayant été accepté par Electronic Arts. Comme vous le voyez, cette gardienne possède un overall terrible (98/100) et des statistiques à faire passer Brodeur pour un footballeur… Elle joue pour les New York Islanders et je ne l’avais pas remarqué au début de ma carrière Be-a-Pro. Quelques matchs plus tard, quand ma saison était bien commencé, je me suis demandé pourquoi les Islanders avaient une défense d’acier. Inutile de vous dire que marquer un but contre Sabrina est une gageüre terrible (n’oubliez pas le tréma sur le u de gageüre !). Il faut vraiment se concenter ou jouer dans les modes Normal et Facile, voire Pro.

Le geste est joli bien sûr, inclure une enfant dans un jeu pour réaliser un rêve ou simplement une envie est vraiment appréciable, le problème est qu’il faut la modifier pour que ses stats plongent à 50 partout et la mettre en AHL dans une équipe de seconde zone. Mais attention, la trouver pour baisser ses stats n’est pas chose aisée quelque fois… Certaines personnes pensent encore qu’elle fait partie de la KHL, j’en doute fort.

Dernière chose pénible que j’ai moyennement apprécié est mon transfert à la fin de la saison. Alors c’est marrant, plutôt réaliste mais je pensais réellement que les Bruins n’allaient pas casser mon contrat et m’envoyer chez les Red Wings. D’un autre côté, c’est très réaliste et humain ce genre de message.

Je finis par Fallout 3 car je continue enfin l’aventure avant de me mettre une bonne fois pour toute à Oblvion (oui seulement !).

Le jeu est toujours aussi grisant. J’adore me balader dans ce monde apocalyptique à la découverte de l’immensité du jeu et des lieux encore jamais explorés (et Dieu sait qu’il y en a !). Juste après cette photo, je me suis fait attaqué par deux pénibles vite écartés avec mon Fat-Man (bazooka très puissant). Imaginez sur cette image que vous pouvez aller partout… Et c’est sans compter sur un cyle jour/nuit très bien géré. D’ailleurs, je vais continuer ma partie ce soir à défaut de Gears of War 2, décidément…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *