La balade du Gay Tony de retour

Faute de satisfaction pour Modern Warfare 2, j’ai inséré la galette GTA IV et son add-on The Ballad of Gay Tony. J’ai fait plusieurs missions à MW2 et je ne suis toujours pas emballé. J’ai rarement vu un jeu de guerre aussi grisant niveau sensation mais je reste sur mes positions concernant l’aspect scripté du jeu de Infinity Ward. Au moins, ce bon vieux GTA IV n’est pas scripté (ou très peu) et c’est souvent le bordel qui règne…

L’état de la voiture en dit long sur l’intensité des missions…

Mes voitures reviennent souvent comme celle-ci de mission. La dernière en date a été mouvementée. Muni de bombes collantes, on devait en poser sur un chantier, sur un tramway et pour finir, sur un avion. Foutre le bordel dans l’aéroport de Liberty City vaut toujours 4 étoiles de police et la poursuite vu rude avant de semer les hommes en bleu. L’autre côté du véhicule est criblé de balles. Je gare toujours ma voiture devant ma planque à la fin de chaque mission, proprement. La voiture en face est la célèbre Infernus et ses 5 pots d’échappement en losange. Pas de Borderlands ce soir car mon mal de crâne est titanesque mais surtout régulier qui dure depuis 3 semaines… (!)

Mille excuses à al_tanner pour l’absence de réponse à son message. Je ne restais pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *