Un coq se tape l’incruste

Friand de monstres en peluche ou de peluche rigolote, j’ai une étagère remplie de ces bestioles qui m’aide à sourire un peu dans ce monde de brute. Ma moitié m’a rapporté un trophée en rentrant du boulot, histoire peut-être de me consoler de mes maux de tête qui s’aggrave.

Il est joli non ? Il va me regarder pianoter sur mon clavier de temps en temps. Il n’a pas forcément l’air assis comme ça mais il est énorme ! Jean-Jacques Goldman, juste derrière, le regarde d’un air étonné. Après quelques enregistrements et des retouches, toutes les archives sont en ligne (janvier 2005 à février 2010).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *