Un poisson d’avril au travers de la gorge

Le mois d’avril commence et il ne va pas être de tout repos. Comme certains le savent, j’ai pris un peu de grade dans mon travail et cela permet à mon employeur de grossir mes horaires et ainsi être à 240 heures travaillées par mois. Pour faire un calcul simple, je travaille 12 heures par jour ou 60 heures par semaine. Même si le boulot est loin de me faire peur et que je suis loin d’être fainéant, la paie devrait suivre. Or, ici, ce n’est pas le cas, mais pas du tout…

Ce mois-ci, je suis payé 1.328 € nets. Soit 5 € de l’heure environ. Je me crève pour faire avancer les choses, j’essaie d’être le plus professionnel possible et on me félicite et m’encourage ainsi. OK. J’ai rendez-vous avec mon directeur ce vendredi après un mail prétenduement salé que j’aurai envoyé (il était surtout bref). Critikale, comme vous l’avez remarqué, n’est pas à jour très souvent. Je pars de chez moi à 7h30/8h et reviens le plus souvent à 20h30, je n’ai pas le temps de me consacrer au site même si l’envie est là. Et ni même à ma chérie, elle va finir par me lâcher comme une merde ! (MàJ du 28 décembre 2014 : HA HA HA HA HA HA HA HA !!!!!!!!!).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *