Feu rouge pour Norauto

J’avais déjà connu des déboires avec Norauto (et ma moitié avec Feu Vert). Mais là, ça dépasse tout !

Laissez-moi vous conter une petite histoire.

Ce matin, rendez-vous au contrôle technique pour la voiture de ma copine. Nous avons laissé cette magnifique Ford Fiesta de 1997 aux mains habiles de notre contrôleur depuis un bail. Une petite heure plus tard, la voici prête et le superbe tampon « contre-visite » figurait sur le papier aux multiples avertissements. Vu que nous nous absentons (très peu de temps hélas…) pendant la semaine, nous voulons une voiture correcte pour la route, histoire de ne pas crever comme des merdes alors que nous passons une si merveilleuse année… Peu de temps après, nous voilà chez Norauto, seul garagiste « grand-public » à proximité.

Là, le vendeur (j’insisite même sur ce mot) regarde la conclusion de Dekra et opte pour un joli devis aux centaines de lignes. Il nous prévient que le devis va être « outch ! » et nous tend le papier. 1.000 €. Oui, mille euros ni plus ni moins. Il y a les quatre amortisseurs a changé, un des freins, des petites pièces par-ci par-là et autres merveilles garageuses. Un instant plus tard, je précise au vendeur (avec un calme incroyable) que les amortisseurs ont été changé en juin… DANS CE MÊME GARAGE ! Là, sans réaction, il bafouille un peu et barre les lignes du devis où les 500 € des armortisseurs apparaissent. De 1.000 €, nous passons à 500, c’est bien. Je lui demande quand même de vérifier les fixations des armortisseurs (ce que le contrôle technique a identifié). Il est vrai qu’il est plus simple de changer les 4 amortisseurs que régler une fixation en plastique.

Nous nous cassons un peu étonnés (avec un nouveau rendez-vous demain à 10h30, je sens que je vais m’énerver) et passons voir le fameux technicien chez Dekra. Là, il s’assoie, regarde le devis de Norauto et nous informe qu’ils sont fous (en gros). Il barre le 3e choix (les fameux amortisseurs) et le 2e (je ne sais plus de quelle réparation il s’agissait). Il garde le remplacement d’un truc pour les freins afin d’éviter que la roue arrière-droite se bloque à 100 km/h. Ce serait mieux en effet.

Direction maintenant Feu Vert afin de demander un autre devis sans pour autant parler de Norauto bien sûr… Nous ressortons avec un devis à 600 € pour des réparations non comprises par les vendeurs présents. Je vous redonne certains dialogues hilarants (mais flippants…).

– hé dis-donc tu as vu le nombre de pneus qu’on a reçu !!! 150 putain c’est hallucinant !

– bah ouais, c’est pour la promo des pneus gratuits, tous les magasins ont reçu la même chose.

– c’est pas vrai ! Des pneus de merde Uniroyal en plus, putain y font chier, même pas des pneus d’hiver en plus.

– non tu déconnes ?

– alors c’est cette huile qu’il vous faut. (là, j’y revenais pour ma propre voiture)

– vous êtes sûr, donnez-moi une bonne huile, peu importe le prix…

– oh vous savez, pour une vieille Golf comme ça, qu’importe hein.

– Polo.

– ah oui, une vieille Polo, c’est pareil.

– putain y font chier ces mécanos ! (en revenant du garage derrière)

– quoi ?

– ils sont lents, je vais faire tout à leur place moi !

– tu vas voir, je vais leur écrire leur lettre moi.

– ouais tu as raison.

– hé tu comprends ce qui est marqué sur le truc là ? (en parlant du contrôle technique)

– bah non ! Vous voyez m’sieur, on comprend pas alors ce n’est pas vous qui allez comprendre hein !

– non c’est sûr…

Terrible, un stetch hallucinant. J’étais mort de rire devant autant d’incompétence tant en terme de vente pure que humainement et professionnellement. Je suis un véritable naze en voiture et comment voulez-vous que je sois confiant lorsqu’on arrive dans un garage ? Compte-rendu de nouveau demain, suite à notre deuxième passage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *