Blienschwiller 1000, Dijon 0

Déjà rentrés d’Alsace, nous voici de retour dans notre bonne vieille ville de Dijon, toute laide et toute bruyante. Au-delà du fait que mes voisins du dessus commencent à me les briser très gravement au point où mes poings commencent à se fermer (mauvais signe), je suis bien content d’avoir passé deux jours à Blienschwiller, petit village alsacien fort joli et fort agréable. Un léger bémol à l’hôtel ou nous avons dormi. Bémol car malgré que l’hôtel était très bien, l’accueil fut très Smartbox. J’entend par là que nous avons été reçu comme des clients n’ayant pas payé et n’ayant aucune classe. Les bourges qui étaient présents profitaient d’un accueil plus chaleureux (donc beaucoup plus aimable). Malgré tout, ce n’était pas si horrible (loin de là quand même !) mais c’est bien dommage. Peut-être n’est-ce pas dû à la réservation depuis notre Coffret Pittoresque mais ça me trotte dans la tête…

Quoi dire d’autre. L’Alsace est une région magnifique où les maisons sont toutes peintes d’une couleur différente et où la vie coule tranquillement. Bien sûr, c’est une idée générale mais ce fut très reposant. Arrivés ici, nous devons nous farcir les enculés du dessus (qui vont finir par m’énerver et stopper net mon self-control) et notre rendez-vous demain chez Norauto pour les réparations de la voiture de ma copine (presque 800 €). J’y reviendrai d’ailleurs.

À part ça, quelques photos seront accessibles bientôt sur la page prévue à cet effet (qui est à l’abandon) et je m’ennuie grave dans la vie, mais ça, vous le savez sinon je n’aurai pas un blog.

Tschuss.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *