Des détails sur Speedball 2 Evolution

Après l’article du 27 février (soit il y a 3 heures…), voici quelques nouvelles captures du fameux Speedball 2. Tout d’abord, commençons par un petit bonus.

J’ai réalisé il y a environ 4 ans le logo que vous voyez ci-dessus. À l’époque je comptais réaliser un jeu (de plateau, sur Internet, ou sur consoles) qui se nommerait Speedball 3 – Damoclès avec une histoire et tout et tout… J’ai vite abandonné (comme Demolition Racing d’ailleurs) car je n’étais ni aidé, ni riche… La même histoire se passe avec Demolition Racing (Destruction Derby 3 !) et je suis bien triste. J’ai récupéré sur mon disque dur externe le logo Illustrator que j’avais crée (en 2008 si mes souvenirs sont bons) et j’ai juste changé le sous-titre (vous comprendrez plus bas…). Bref, je sèche une larme et je passe aux photos. Peut-être que le projet Speedball 3 renaîtra.

C’est ce match qui m’a fait me souvenir de mon logo (grâce à l’équipe Damoclès). Je trouve que leur logo fait très italien d’ailleurs. Ce serait sympa si on pouvait les trouver sur le Net, en haute résolution ou carrément en vectoriel (je peux toujours rêver).

Il arrive que je batte plutôt largement les équipes (la Division 2 est simple). C’était d’ailleurs le problème du Speedball 2 Brutal Deluxe (sur Atari ST ou Megadrive, les deux versions auxquelles j’ai joué). La Division 1 est tout de suite plus relevée… et même un peu chiante. J’avais un peu les boules face à Violent Desire mais le match fut simple (ils sont assez lents et leur gardien est une bille). Pour Revolver, le score rejoint ce que j’avais annoncé le 27 février, ce sont les plus mauvais joueurs de Speedball. Pour la petite anecdote, figurez-vous que cette équipe était l’une des meilleures sur Speedball 3, j’avais écrit une histoire sympa à leur sujet (changement d’entraîneur, de budget…) mais je ne trouve plus mes feuilles Word.

Avec des scores pareils, vous pensez bien que je ne suis pas resté en Division 2. Ici vous voyez le nom de l’une des coupes du jeu (INTERGALACTIC CUP), et là, ce fut le drame…

En voyant le tableau des prochains matchs, je ne pouvais pas me douter de la force hallucinante des Ashes to Ashes (qui signifie cendres). C’est une équipe inconnue qui fait partie des 12 nouvelles équipes du jeu. Cold Knights, Absolute Zero, Cyan ID, Hell’s Fury, Death Reapers, Arsenic, Roaring Flames, Green Machine, Dark Terror et Deadly Chill sont aussi 10 autres nouvelles équipes absentes du jeu original. J’ignore quelle est la dernière (Turbo Hammers, Lethal Formula, Fatal Justice et Super Nashwan sont quatre équipes « normales » de Division 1). Vous suivez ?

Là, j’ai commencé à flipper. Voyez comme leur barre de capacité (A (attaque), M (milieu) et D (défense)) est énorme par rapport à la mienne ! (ridicule pour le coup)

Rien que le logo fout les boules.

Je me suis un peu trompé dans la news précédente. Il y a bien un tableau Fix (anciennement il servait à comparer deux équipes pour la prochaine rencontre). Le tableau OPPOSITION est identique en mieux, il présente même tous les joueurs adverses. Et là vous pouvez remarquer la qualité assez hallucinante des Ashes to Ashes. Les trois joueurs que vous voyez à gauche ne sont que des remplaçants… (SUB)

Même la présentation des joueurs est flippante. Remarquez les cornes sur leur casque ! L’autre dingue de Thin présenté ici à même un masque à gaz… (il a la même coupe que moi par contre)

Le match fut donc sanglant mais je m’en sors avec les honneurs (défaite 30 à 66). J’aurai pu m’encaisser 300 buts mais j’ai assurer en défense (malgré le score…). Par contre, le 236-18 pour Cyan ID me fait légèrement craindre cette équipe.

Me voilà donc en Division 1 et mon premier adversaire est Super Nashwan. Je vais commencer mes matchs demain en espérant que mon essai avec l’accéléromètre va être bon (j’utilise actuellement le D-Pad (manette virtuelle) mais il parait que l’autre mode est le meilleur).

Sur ce, bon lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *