À lire absolument : analyse d’un gâteau

La reprise du boulot après deux semaines de vacances est toujours plus sympathique si un bon dessert nous accueille après un repas. Phrase complètement idiote mais il fallait bien que je place ce gâteau quelque part. Une Figue achetée par ma moitié ce jour chez E.Leclerc. Friand de ce gâteau pourtant très sucré je me suis bien sûr rué dessus. Or, vu la couleur vert fluo de l’objet, j’ai emis quelques doutes quant à l’origine naturelle de ses ingredients. Voici, ci-dessous, un tableau identifiant tous les ingredients de cette étrange douceur. Amusons-nous un peu voulez-vous.

Ce livre vous servira certainement. Ainsi que ce site. Après avoir lu ce tableau (il m’a donné du fil à retordre alors lisez-le !), n’hésitez pas à vous demander à quoi servent exactement les additifs…

Ce qui est inscrit sur la boite, le vendeur.Ce à quoi cela correspond, l’acheteur.
PÂTE À CHOUX (semelle)
Oeufs, farineLà aucun souci bien qu’il soit impossible de connaître la provenance des oeufs et l’origine de la farine.
Beurre concentré 21 % (matière grasse butyrique, colorant : E160a)Le beurre concentré, comme certains produits, est utilisé dans les pays en voie de développement dans la reconsitution de produits laitiers. Avoir ce style de beurre en France est ridicule à moins de vouloir réaliser des économies stupides. Le beurre concentré ne contient aucune matière « non grasse » comme l’eau ou des matières sèches. Je pense et cela n’engage que moi qu’il est utilisé pour « simuler » du vrai beurre tout en diminuant considérablement les coûts. La matière grasse butyrique ne veut pas dire grand chose. L’acide butyrique émet une odeur très désagréable que seuls les chiens et quelques animaux peuvent flairer. La matière grasse butyrique doit être la conclusion de la fermentation du beurre concentré. Le colorant E160a est souvent d’origine naturelle mais aussi chimique ou de génie génétique. Il est souvent inoffensif mais tout dépend son origine…
Sucre, sel Le sucre est et le sel du sel. Si si. Rappelons qu’il faut seulement 6 grammes de sel par jour. Le sel est partout, sauf dans l’huile et le sucre, encore heureux…
Poudre à lever (E450i, E500ii, farine de blé)La poudre à lever est composée ici d’additifs E450i. Cet additif est un correcteur d’acidité (qui limite le pH acide d’un aliment). En 1957, des expériences sur des rats en Allemagne ont montré des diminutions de croissances, une baisse de la fertilité et une durée de vie diminuée. Le E450i est autorisé en France mais cela ne veut strictement rien dire… Lorsqu’on sait qu’un rat est bien moins sensible qu’un humain. L’additif E500ii est peu utilisé mais reste inoffensif. Il existe 7 types de farine de blé, laquelle est utilisée ?
CRÈME PÂTISSIÈRE (pâte à modeler jaune)
SucreEncore du sucre, forcément.
Amidon modifiéL’amidon se trouve souvent dans les plantes (ça commence bien). L’amidon modifié est un épaississants.
Poudre de lait entier, poudre de lait écréméUtiliser deux poudres de lait différentes est bizarre. La poudre de lait est simplement obtenu par la déshydratation de celui-ci. Un kilo de poudre équivaut à 7 litres maximum. Question d’argent.
Stabilisants (E450, E339, E516)Le stabilisant E450 est un agent levant utilisé quasi uniquement dans les pâtisseries. Il est autorisé en France. Le E339 est dérivé de l’acide phosphorique. Il est reconnu que cet additif provoque de l’hyperactivité (comme souvent chez les additifs…), des troubles digestifs et pertubre l’équilibre entre calcium et phosphore de l’organisme… Le E516 est comique. Il n’est autre que du sulfate de calcium. Cet additif absorbe tellement l’eau qu’il reste idéal pour faire les plâtres en médecine. Mélangé à la farine, il peut tuer les rongeurs (et même utilisé pour cela). À forte dose, il peut provoquer des obstructions intestinales.
Emulsifiants (E427a, E427b)L’émulsifiant E427a est très récent et pour le moment, non identifié par mes sources et par leur site en lien plus haut. La lettre a témoigne d’un dérivé. Inutile de dire que le E427b est identique et forcément inconnu. Lisez bien l’article 21 de cette page histoire de rire un peu.
Sirop du glucose déshydratéSous cette appelation tout à fait banale se cache quelque chose qui l’est bien moins, hélas. L’indice glycémique du sirop de glucose est 138 (30 pour le frutose par exemple), c’est à dire qu’il apparaît rapidement au niveau sanguin et peut amener à une augmentation du cholestérol, du mauvais bien sûr (LDL). Il peut entraîner diarrhrée et inconfort gastro-intestinal. En gros, il est tout simplement non recommandé d’acheter un seul produit à base de sirop de glucose, même déshydraté (ce qui ne veut rien dire).
SelVoir le sel de la pâte à choux
ArômesGénial des arômes… mais lesquels ?
Colorants (E102, E110, E124)Si vous voulez mourir de rire, c’est ici. Le colorant E102 est un colorant synthétique jaune (ah merde c’est ça le magnifique jaune de la crème pâtissière ?). Il est interdit en Autriche, Finlande et Norvège. Il est aussi utilisé pour la moutarde (…). Il peut provoquer des troubles de la vue, des insomnies et pourrait être cancérigène. Le colorant E110 est un colorant synthétique jaune-orange. Il est lui aussi suspecté d’effets cancérigènes. Pareil que son pote le E102, il est copain avec les maux d’estomac et les insomnies. Finissons en beauté par le E124. Colorant rouge (marrant toutes ces couleurs hein), il est très probablement cancérigène ! C’est un produit chimique très dangereux, il affecte même la croissance du cerveau des jeunes enfants (étude anglaise en 2006). Il est cependant utilisé dans de nombreux bonbons, yaourts et boissons. Et il est présent dans la plupart des pâtisseries industrielles.
Parfum : comki : alcool ethylique, kirschLe parfum d’alcool éthylique peut surprendre, moi le premier. Mais c’est une bizarre ponctuation de E.Lelcerc. Vu qu’ils veulent nous tuer avec leur figue verte, nous ne sommes plus à ça près. Le comki est à base de kirsch. Du simple rhum serait plus logique…
PÂTE D’AMANDE VERTE (vert fluo pour ne pas la perdre bien sûr)
SucreEt nous revoilà avec notre sucre.
Amande (20 %)Rarement plus gras ques des amandes. Très riches en lipides, protéïnes et vitamines. Tout dépend l’origine exacte des amandes et comment elles sont traitées.
Sirop de glucoseRevoilà l’horrible sirop de glucose (voir la crème patissière).
Stabilisants (sorbitol (E420), glycerol (E422))Le sorbitol E420 peut réduire l’assimilation de la vitamine B6, indispensable pour le bon fonctionnement du sang, des muscles et de la peau. Fun le sorbitol ! Le glycerol E422 est considéré comme inoffensif mais n’est pas conseillé aux femmes enceintes ou allaitant alors on peut se poser des questions.
Sirop invertiTiens, du siro p inverti ! Celui-ci a un pouvoir sucrant très élevé. Il est ainsi utilisé parce qu’il ne déssèche pas et permet de réduire drastiquement le temps de cuisson.
Épaississants (xanthane (E415), alginate de sodium (E401)L’épaississant xanthane E415 en en fait un gélifiant qui a des effets laxatifs à hautes doses (15 g). Il pourrait être dérivé du maïs transgénique mais est autorisé en France. L’aginate de sodium ou E401 est d’origine naturelle et pour le moment sans danger.
Conservateur (acide sorbique (E200))Le conservateur E200 (acide sorbique) est à éviter et est autorisé en France sous conditions. Il peut réagir avec d’autres additifs. Il peut provoquer de nombreux problèmes de santé, sans plus d’explications. Il perturbe en effet les systèmes enzymatiques.
Colorants (E102, E124, E131)Nous revoilà avec le colorant E124 de notre crème pâtissière, inutile de nous faire peur une nouvelle fois, pareil pour le E102. Le colorant E131 est lui tout nouveau. C’est un colorant bleu (dans la pâte d’amande verte ??) avec un risque important d’allergie. Il est interdit au Australie mais présent dans de nombreux produits. Lui aussi serait cancérigène.

C’est terminé, vous êtes encore là ? Il est évident que les risque énumérés sont réels à bonne dose. Mais peut-être pas, chaque humain est différent, chaque organisme réagit différemment. Alors que faut-il faire ? Manger bio ? Manger de la marque ? Manger bio est, je pense, une bonne solution ou du moins une solution à opter régulièrement. Je vais m’amuser demain à rechercher le bon aliment, celui que je prendrai presque chaque jour (je ne mange pas chez moi le midi, ou très peut souvent). Il y a peut-être des faibles doses de chaque additif dans nos aliments mais mangeons-nous un aliment une fois par an ou, au contraire, mangeons-nous les mêmes aliments toute l’année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *