Cinéma : Les Tuche

Histoire de rire un peu, je me suis accordé une séance cinéma / McDo pour ce samedi soir. Avant de partir ailleurs, vers d’autres contrées pour remplir mon incroyable ventre, je vous livre mon avis. Bref, mais précis.

Un scénario très simple, une famille moyenne (moyennement basse ?) adore leur statut de chômeurs mais hélas, l’Etat n’est pas très content et visiblement ça augure de gros soucis d’argent, et d’habitation. Un soir, les Tuche gagne au lot, comme ça, sans annoncer qu’il jouait depuis longtemps tous les jeudis par exemple. La mère de famille tombe dans les vapes et c’est tout ce petit monde qui va à Monaco pour s’installer en tant que nouveaux riches. Fan de la princesse de Monaco (sa main fait une apparition dans le film…), Isabelle Nanty (qui joue l’épouse Tuche) est parfaitement dans son rôle bien que leur accent (à tous) soit trop surjoué. Des clichés bien sûr comme tous ces bourgeois qui les regardent comme des misérables, le Photomaton dans l’appartement, l’éternel barraque à frites, le bordel dans la piscine. Reste bien sûr l’incontournable Jean-Paul Rouve, jouant à merveille ce beauf au grand coeur. Comme souvent, le film aurait pu être excellent mais cette fin… Cette fin qui casse tout. Je pense que les réalisateurs (ici Olivier Baroux de Kad & O.) était épuisé à la fin de son scénario et se demandait bien comment il allait finir son histoire. A votre avis ? Ils redeviennent pauvres ou ils sont toujours riches et restent avec leurs nouveaux amis ? Que nenni… Le plus insupportable est le gamin joué par Théo Fernandez et sa tête de tétard mouillé. Il joue plutôt bien mais son rôle est inutile ou mal écrit.

Pour conclure, le film Les Tuche est sympathique (l’éternel sympathique de mes avis qui veut tout dire…) mais j’ignore si il fera un tour dans ma vidéothèque lors de sa sortie en Blu-Ray ou DVD. Mais les Tuche sont très forts, peut-être vais-je souhaiter les visionner une nouvelle fois car mine de rien, ils sont bien attachants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *