Le retour avant le départ

Mes titres sont très intelligents en octobre, j’espère que je vais être plus original bientôt…

Je suis enfin rentré à Dijon après une semaine fort drôle. Depuis lundi, j’ai cumulé les heures alors que je ne devais pas forcément y aller pour m’épuiser avant la réouverture de mon propre magasin dans peu de temps. Épuisement physique mais surtout moral. Je ne rentrerai pas dans les détails ici, Critikale n’est pas encore à 100 % de son futur (…) mais une chose est sûre, il y a du travail, beaucoup de travail. En comptant mes heures de route (une heure par jour), je devrai avoisiner les 60 heures. Il est judicieux de rappeler que les heures supplémentaires ne m’impressionnent pas mais il faut qu’elles soient pour une bonne cause, là, j’avoue avoir eu l’impression de retourner dans mes jeunes années, où je débutais dans le commerce. Bref, Critikale n’est pas de retour malgré tout car je repars lundi, dans deux petits jours. Logiquement, la semaine devrait être moins difficile car je retrouve du monde jusqu’à mercredi pour être de nouveau seul jusqu’à samedi. Et là, le retour sera définitif, du moins je l’espère. Tout est un peu flou.

Pendant mon absence, j’ai bien sûr reçu des accusés de réception et vu que je n’avais pas prévu de procuration pour mon double, je vais me taper un détour à la Poste lundi avant de partir… Magnifique. J’ai malgré tout reçu 48 dés ce jour (d’Angleterre), c’est pour un projet car je pense avoir trouvé le toit qui me manquait pour mon projet de jeu de société. Putain comme c’est bien dit, ou pas. Sur ce, à la semaine prochaine pour un compte-rendu bien plus complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *