La mélancolie va t-elle m’atteindre en cette fin d’année ?

Elle revient tous les ans aux mêmes dates, elle augmente petit-à-petit pendant le mois de décembre. Mais qu’est-ce donc ? Oui, vous avez le titre, et oui, c’est question est complètement naze.

Si on se fie à une poignée de définitions, la mélancolie est quelque chose d’horrible, littéralement parlant. C’est une grande dépression, une très grande tristesse et du pessimisme. C’est aussi une rêverie triste, ne dit-on pas sombrer dans la mélancolie comme s’endormir en mourant. Après ces mots légers, ultra positifs, que se passe t-il, mon corps change ? Pas du tout.

Même si le header de Critikale se cherche et que ce genre de pirouette graphique est annonciateur de changement brutal, tout va plutôt bien… Les impôts sont presque passés (encore un dernier prélèvement en décembre, forcément), les 1.000 € d’impôts locaux sont du passé (volés il y a deux jours), le boulot va mal mais je prends sur moi, mes cheveux ne repoussent pas mais là ce serait bizarre. Bref, tout va bi… normalement. Comme une fin de mois de novembre. Le mois de décembre approchant à grands pas, à moi les 50 kgs de clémentines par jour, les choucroutes, fondues et raclettes pour se réchauffer autant le corps que le cœur et l’esprit de Noël (que j’ai perdu il y a bien longtemps et ça m’emmerde).

Je pense faire le ménage sur le bandeau de gauche, la zone Respect va se modifier, les liens permanents aussi. Critikale repassera en mode hiver (comme vous le voyez le fond d’écran est revenu « normal » ainsi que le header) mais pour le moment, je recherche un fond et surtout un thème Noël. Je pense prendre une photo lorsque la neige tombera mais il ne faut pas que ce soit trop long. Sur ce, je vous laisse ici avec une nouvelle news ci-dessus (sur la NHL). À bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *