Free, fallait-il attendre des prix ou une révolution ?

Attendus comme le messie de la téléphonie mobile, Free a enfin proposé ses propres forfaits. Des forfaits qui doivent apporter honte et discorde au sein des autres opérateurs. Mais aussi, de la joie chez les particuliers. Analyse de Critikale ci-dessous…

Je ne suis pas chez Free. Je me fais chier avec un forfait super cher chez Orange alors que je suis chez eux depuis Wanadoo, vers 1996 ou très peu après soit 15 ans. Malgré cela, je paie un forfait ultra cher dans les 45 € (18 megas + des chaines de daube et un décodeur analogique qui marche 1 fois sur 3000, j’ai compté). Le tableau est dressé, je suis un abruti. Disons que je privilégie la stabilité et la rapidité du réseau, et là je n’ai pas à me plaindre. Même si niveau stabilité je ne suis pas forcément content car je relance la Livebox de nombreuses fois et encore heureux que je commence à connaître la bestiole. D’ailleurs, le PDG de Iliad l’a bien dit, nous sommes tous des pigeons, ceux de l’autre camp bien sûr.

Free Mobile propose dorénavant (alléluia) un forfait tout illimité à 19.99 € pour les non-abonnés (les pigeons) et à 15.99 € pour les abonnés. En plus de cette offre « smartphone » dirions-nous, Free lance aussi un forfait étonnant à 2 €, pour ce mini prix (car il faut bien le dire, c’est un tout petit prix, presque ridicule), on peut avoir 60 minutes de communication et 60 SMS (soit tout de même 2 par jour ce qui est plutôt bien). Je paie actuellement (chez Bouygues Telecom cette fois-ci) un immonde forfait iPhone de 42.99 €/mois. Free me ferait économiser (sans même parler de leur forfait Internet) la belle somme de 23 €.

Dans ces 23 €, est-ce que je pourrais enfin avoir une hotline digne de ce nom, une reconnaissance de ma fidelité et bien sûr un renouvellement de portable attractif et donc intéressant ? Certainement pas repondrai-je sans réfléchir. Les forfaits de Free débutent, mais à part le prix, que cela change t-il des rapports entre le client et l’opérateur ? Les autres vont certainement s’aligner ou plutôt proposer des réductions drastiques sur leur forfait dans un premier temps, frapper un grand coup avec je ne sais quelle offre…

Changer un prix après tout ce n’est qu’un nombre, qu’un chiffre, mais changer l’idée du forfait, c’est quoi ? Xaviel Niel, le fameux PDG d’Iliad conclut son communiqué par un joli « on espère que rien ne sera jamais plus comme avant ». C’est sûr les tarifs vont changer, mais le reste… Je vais attendre un peu pour apprécier de l’extérieur pour peut-être, un même certainement, souscrire à une offre Free, payer moins pour la même chose c’est après tout déjà ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *