La vie de PirateSourcil confisquée

PirateSourcil est présent dans les colonne de Critikale depuis bien longtemps. La zone Respect de mon site présente le meilleur du meilleur. Ses billets sont souvent hardcore, avec des chutes toujours plus étonnantes, mais surtout débordantes d’imagination… et rafraîchissantes !

Cet auteur et dessinateur de BD a vu une de ses oeuvres censurée par la plateforme PHAROS, l’oeuvre complète est accessible juste en dessous. Car je suis comme ça. Si la chute de ce strip peut paraître osée (elle l’est), il faut surtout se poser les bonnes questions ? Un avertissement de PHAROS ? Pourquoi pas. Le retrait de la version originale ? Certainement pas. Votre des gueules de cons à la TV est-il censuré ? Permettre aux médias de diffuser leur connerie abrutissante sans nous demander notre avis est-il interdit ? Non. Il est de notre choix de fermer un livre, il est aussi de notre choix d’éteindre le téléviseur, de protéger les gens innocents (personne est innocent). Il est facile de ne pas lire une page Internet, ceux qui surfent sur le site de PirateSourcil savent pertinemment ce qu’ils vont trouver.

Mais le fait qu’il n’ait plus de matériel pour bosser est tout simplement une honte. Et c’est exactement pour cette raison que je déteste notre époque. Comme vous le savez depuis des mois, Critikale prendra bientôt sa vraie tournure, celle où son titre sera bien mis en avant : CRI-TI-KALE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *