Goodbye Hello Kitty

Aujourd’hui, en ce dimanche 11 novembre, jour férié de son état (j’ai réagi il y a peu…), je suis allé voir Frankenweenie. Un film de Tim Burton avec des cadavres d’animaux dedans et des tronches réellement bizarres.

Pour résumé le film sans spoilé la fin ni même les quelques rebondissements, c’est l’histoire d’un enfant ultra fan de son chien (son seul ami visiblement). Son chien meurt, il le fait revivre et c’est là que ça se gâte. Dit comm e ça, ce n’est pas la joie, c’est même presque banal. La magie de Tim Burton est quand même là mais c’est surtout d’origine graphique. Le film est beau, propre, les personnages sont attachants et tout est plutôt bien enchaîné. Comme toujours, je suis déçu de la fin (99 % de la fin des films me déçoivent). Je vous laisse quand même le soin d’apporter votre critique sur les nombreux sites à ce sujet (l’excellent SensCritique par exemple). Ceux qui connaissent le film savent pourquoi je parle parle de Hello Kitty et surtout pourquoi je lui dis goodbye.

Bref, je ne m’attarde pas car j’ai mal au crâne malgré mes 32 médicaments. Je vais regarder les Experts on/in ze bed et aller me coucher, une longue journée m’attend demain.

PS : cette critique absente de Frankeweenie sera grandement corrigée vu ce qui va arriver sur Critikale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *