GAME et le pique sur le jeu du jeûne

Sous ce titre cérébralement impossible et improbable, que seule l’élite d’entre vous comprendra, se cachent plusieurs choses. Toutes plus vilaines les unes que les autres.

Chaque jour est nouveau et chaque jour apporte son lot de nouveautés macabres dans ma vie. Les français de GAME, les petits gars derrière la légendaire enseigne Score Games, font bien grise mine en ces temps troublés. Ils sont au même point que de nombreuses sociétés en liquidation, incapables de connaître leur avenir et où la communication hiérarchique est totalement absente. GAME est transpercé par une gestion, certainement, peu efficace. La volonté de proposer des jeux aux meilleurs prix en vendant des jeux d’occasion à de bien meilleurs tarifs que ses concurrents… Quelle honte, la société a souhaité se mettre du côté des clients et c’est ainsi qu’elle est remerciée, boutée hors des frontières, allant rejoindre l’entreprise mère. Impossible de rivaliser avec Internet et GAME n’a certainement pas les reins aussi solides que Micromania.

GAME a subit de plein fouet, direct dans le bide, une lance bien trop solide pour une société qui va dans le sens du client. Je vais donc continuer d’acheter sur le Net (Angleterre et États-Unis, quoi que j’y reviendrai à la fin…) et je ne metterai décidément plus les pieds dans un magasin de jeu vidéo. Mon unique, mon précieux, était seulement ce GAME-là, à Dijon, à la Toison d’Or. Je vais alors continuer mon jeûne de jeux, et me focaliser sur ce que je vais faire pour sortir de cette vie ridicule.

Je vais couper mon iMac car ma connexion sur le PC (Steam) est franchement mauvaise et je me demande si tous mes appareils connectés n’y sont pas pour quelque chose… Je vais d’ailleurs parler bientôt de mon Nokia Lumia 920, histoire de faire un topo sur cet étonnant Windows Phone (OS compris donc).

J’en parlais plus haut mais je vais aussi réduire mes achats aux US. Très simple, j’ai reçu un mail de Noble Knight Games (mon fournisseur de vieux jeux géniaux) et ça va plutôt mal pour l’excellente (comme quoi…) United States Postal Services. En effet, La Poste américaine est dans une mauvaise passe et les tarifs vers les pays étrangers au territoire américain vont augmenter dangereusement. En terme plus précis et chiffré, je payais dans les $30 des frais de ports « lourds », de belles pièces donc, et dorénavant, il faudra compter sur $60 pour une livraison de 10 jour maximum, environ. Et je ne parle pas des expédition encore plus importante…

Bref, tout va mal nom de Zeus. Je vais donc couper cet iMac pour que le téléchargement de Viking (Steam à 5 €) se porte mieux… J’allais écrire iMad car mes doigts déconnent mais ce n’était pas totalement faux car l’écran de celui-ci devient foncé, puis clair, puis foncé, comme si le rétroéclairage automatique allait me lâcher. Ou l’écran plutôt. Ce qui serait drôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *