Au taquet, comme on dit

Très longue soirée et je suis bel et bien crevé aujourd’hui (comme la semaine dernière et comme les semaines passées, va falloir que je me repose et mes micro-vacances qui arrivent tombent à pic !

Hier soir, premiers tests sur le jeu de plateau / figurines Zombicide édité en France par Edge, fabriqué par Cool mini or Not et imaginé par Guillotine Games (des français). Ce jeu fait partie des projets Kickstarter. Je n’adhère par à de nombreuses choses sur ce point précis de « projet » mais qu’importe, le jeu est excellent et la partie qui arrive certainement mardi prochain sera bien meilleure encore. Cette semaine est une longue semaine car pas mal de trucs me sont tombés dessus. Rien de grave. Une nouvelle citation à ce propos justement. Certains vont rire en voyant l’auteur mais c’est très subtil. Vous le comprendrez bien vite.

Alors, que trouvons-nous sur les photos ci-dessus ? Sur la première photo en haut à gauche, vous trouvez une de mes chattes qui me saoule tous les soirs pour avoir des câlins sur son énorme ventre poilu. Je dois d’ailleurs faire le plein de croquette dans très peu de temps, ce monstre et sa copine de chambre mangent comme des ogres n’ayant que trois ou quatre enfants dans le bide. La photo ci-contre montre la boutique Mistral fraîchement ouverte à Quetigny (21800). Je reviendrai sur cette boutique plus tard histoire de donner un avis. Il ne sera pas foncièrement bon d’ailleurs mais je vais essayer d’argumenter au mieux. Sur la photo ou vous voyez ma tronche sous un flou coupé à la hache (et à l’arrache donc !), c’est un de mes peluches fun (définition : grosse boule molle et douce). Dernière photo, la partie de Zombicide d’hier (4 heures avec des interruptions, des papotages et d’autres trucs rigolos…). Notons que nous sommes morts, lamentablement même. Avec pourtant 6 survivants, nous avons été encerclés comme des demeurés et là, impossible de trouver un moyen de sortir. Nous avons abattu nombre de walkers mais rien n’y a fait, aucune faille… C’est une Abomination qui nous a fait dévier de notre trajectoire et ainsi perdre le jeu. En effet, il fallait absolument construire un cocktail molotov et cela nous a déconcentré. Une partie à deux bien difficile tout de même et je pense qu’il n’en sera point pareil mardi ou mercredi prochain à cinq.

À bientôt pour des news épatantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *