Limbo, a bimbo game

Ce soir, j’avais plusieurs choix. Soit je me matais un film (acquis récemment 300 et Avatar en Blu-Ray pour une somme modique), soit un ch’tiot coup de console (Gears of War 2, GTA V), soit un ch’tiot coup de PC (Typing of the Dead et Limbo). J’ai choisi Limbo.

Comme allez-vous après cette 3e news sur Critikale le même jour ? Mon site est passé du Mac au PC et il se porte comme un charme. Mon éternelle partie de Plants vs Zombies 2 sur Android m’attend mais avant tout, laissez moi vous conter une histoire flippante. Celle de Limbo. Je ne connais pas l’histoire justement mais ce petit garçon que nous dirigeons dans un monde très noir est particulièrement attachant, lorsqu’il ne meurt pas. Et mourir, c’est un peu une seconde nature dans Limbo.

Attention à ces lettres électrifiées. Sauter au bon moment sur ce H sera votre salut.

Les amateurs de Trials HD ou Evolution seront aux anges en voyant ces mécanismes… Déjà chiant dans Trials…

Cette baie vitrée est magnifique. L’énigme qui suit est particulièrement excellente. Simple mais tellement géniale !

Les scies sont vos seules compagnes dans Limbo. Le jeu en use énormément. Bizarre que cette photo me fasse penser à un buste de femme d’ailleurs… Non ? Le collier est la scie attachée et le reste laisse imaginer plein de choses !

J’avance plutôt bien après presque 1 h 30 de jeu. J’avais déjà essayé ce titre quand Anthologik ou Ethaneo me l’avait « passé » mais sa promotion sur Steam fut un moment idéal pour me prendre ce titre (2 €). Allez zou, une journée marrante m’attend demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *