Lorsque je regarde autour de moi

Les jeux vidéo absorbent de nombreux articles de Critikale du fait d’une actualité riche en nouveautés. Il est donc logique que mon site ressemblent plus à un Skyblog (ça existe encore ?) qu’autre chose. Mais pas que…

Lorsque je regarde autour de moi, qu’est-ce que je vois ? Je vois des parasites qui pensent que le meurtre est la meilleure façon de faire peur, que cette crainte qu’ils souhaitent communiquée va servir à quelque chose. À part faire naître en chacun de nous la haine contre tout un peuple, toute un continent, à quoi vos actions vont-elles servir ? Vous êtes les êtres les plus lâches du monde et pourtant, dans ce monde comme ailleurs, nous sommes entourés de lâcheté et d’inintelligence. Quand je vois que des bourgeois volants restent debout dans leur maillot à 200 € pour obtenir toujours plus et que ceux cités plus haut les descendent en flèche au moindre dérapage de notre État, comme celui-là. Quand je vois que je pense toujours à mon ex alors que cela fait bientôt deux longues années qu’elle m’a oublié et que je suis bloqué comme un con avec ce sentiment d’inachevé qui m’obsède, cet amour qui grandit chaque jour alors qu’il devait être détruit par les premiers échos de cette ville cauchemardesque. Quand je vois que ma petite mère, qui travaille depuis des années, des siècles même, n’aura pour consolation qu’une misère en euros, qu’elle va enfin pouvoir se reposer mais avec des charges encore plus grosse sur son dos. Quand je vois ma vie, perdue parmi tant d’autres, alors que je pourrais aider, secourir ou défendre, quand je vois ce que je suis, j’ai une grande crainte pour le grand article 2014 qui sera lancé, projeté, à la fin d’année, après un Noël, une nouvelle fois sans amour et surtout, avec le sentiment tellement pesant d’une vie qui aurait pu être bien meilleure à ce stade, si seulement elles étaient sorties au lieu d’être couchées, mes pensées. Sur le papier.

À bientôt, dans quelques heures car il est plutôt tôt, pour le résultat d’un certain match de rugby et comme annoncé il y a peu, l’avenir de Critikale pour la fin d’année 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *