Tout faire pour que la fin soit belle

Le mois de décembre approche à grand pas et avec lui, l’éternel coup de cafard habituel et les souvenirs qui reviennent. Chose forcément pénible qui doit partir de mon crâne lisse.

Ce 30 novembre 2014 est beau. Beau car il signifie que j’ai 31 jours pour trouver un moyen de voir un lueur d’espoir pour 2015. J’ai 31 jours pour que le Grand Article 2014 ne soit pas un final malheureux. Du temps, j’en ai. Même si le mois de décembre passe régulièrement très vite, je peux envisager de trouver une raison de vivre. J’ai enfin trouvé ce qui m’a abattu. Ce sont tous ces mensonges, tous ces sourires hypocrites, ces petites intentions de tout à chacun, fausses et haineuses. Je suis réellement fatigué. J’espère trouver quelque chose car je me surprends maintenant à avoir un regard dans le vide lorsqu’on me parle et ne plus réagir, à quoi que ce soit. Je pense qu’il faut être heureux, oui, car vous autres, vous avez réussi à briser ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *