Au revoir chers zombis

Il est fini, toutes les quêtes sont miennes, après des millions de zombis morts et de gens particulièrement violents, je donne mes derniers coups de sticks au dernier-né de Techland, l’excellent Dying Light.

Faisons directement place aux captures, cette fois-ci, avec l’outil de capture de la Xbox One histoire de ne pas mettre des photos maladroites. Pour faire une capture, souvenez-vous, il suffit d’appuyer deux fois rapidement sur le bouton Xbox Guide pendant votre jeu et de sélectionner l’option Y (X pour une vidéo). Dans la gestion des captures, il faut ensuite les partager avec OneDrive, ou faire bien d’autres choses.

Cette fois-ci, je quitte Harran (#saveharran sur Twitter) alors que la nuit tombe. Toujours une quête active mais ce sont simplement les défis que je n’ai pas terminé (et qui me gonfle mais je les finirai).

Mon personnage est au max (niveau 24 en Agilité et Puissance, niveau 25 en Survivant). Allez comprendre le pourquoi de ce décalage… J’ai appris toutes les techniques de combat et de parkour, et mon bonhomme est ultra endurant, très puissant (dépend bien sûr de l’arme quand même !) et plutôt rapide.

La carte des bidonvilles de Harran. Zoomée à l’arrache. Les maisons vertes sont les « planques », là où vous êtes en sécurité. Les têtes de mort sont les lieux où se trouvent les Esquiveurs (ennemis nazes du jeu), l’emplacement des « téléportations », des herbes, des défis, sont aussi visibles. Idem pour les missions de protection. Je n’ai pas capturé l’autre carte du jeu (la Vieille Ville). Une prochaine peut-être mais j’en doute. La Vieille Ville fait plus « moderne » que les bidonvilles (sans blague ?).

Les plans… Ah les plans… J’ai dû utiliser 5 % de ces derniers. Rigolos et puissants pour certains mais peu utiles grâce à une personnage vitaminés (fouilles nombreuses dans les deux villes).

Plus aucune quête à part les défis. Actuellement, je dois finir les missions de Victor pour livrer des médicaments dans les boites aux lettres de certaines maison. Chiantes mais un bon challenge.

Mon inventaire est maintenant presque vide car j’ai tout mis dans mes sacs (qui se trouvent dans toutes les maisons vertes ou « planques » du jeu). Mon arme actuelle (la hachette du dragon) est une bonne arme (902 de dégâts) mais bien ridicule par rapport à ce que j’ai dans mes sacs (généralement entre 950 et 1500 de dégâts). Sans compter les améliorations possibles pour chaque arme…

Voilou… Après 64 h de jeu, 443 km parcourus, 4735 zombis tués et surtout, après être mort 113 fois… je peux me reposer. Les 76 quêtes du jeu, pour certains un peu chiantes, furent un plaisir, si si. Je ne regrette pas mon achat.

Plus aucun jeu maintenant à jouer, que ce soit sur PC ou Xbox One, du moins rien qui m’intéressent. J’avais repris Trials Fusion mais je ne suis pas concentré pour continuer. J’attends maintenant l’éditeur de niveaux de Hotline Miami 2 (moins bon que le premier mais excellent) et les sorties de NHL 16 et Forza 6.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *