Inversion et démos

Léger revirement de situation pour Critikale, mais le fond ne change pas.

En effet, le site ne fermera pas réellement ses portes mais deviendra ce que vous verrez (super précis n’est-ce pas ?). Son remplaçant qui devait arriver dans quelques semaines deviendra quant à lui un bulletin d’information un peu décalé et plutôt ignoble (enfin rien de bien méchant quand même… hé hé).

Quelques infos dans peu de temps, avant octobre.

Sinon j’ai testé quelques démos sur Xbox One car la saison 2015 des jeux vidéo (fin d’année) approche avec forcément quelques sorties intéressantes. Cette année n’est pas une année ludique pour moi car je ne joue quasiment à rien. J’attends tout de même NHL 16 (17/09), Forza 6 (18/09, démo essayée), Blood Bowl II (22/09), FIFA 16 (24/09, démo essayée) et LEGO Dimensions (29/09). J’ai aussi acquis il y a peu de temps Castle Crashers Remastered gratuitement vu que j’avais le jeu sur Xbox 360 (console que je ne possède plus à titre d’info). J’ai aussi relancé Destiny. Point de captures pour l’instant de Forza 6 et FIFA 16 car le partage OneDrive de la Xbox One est pénible, souvent… Ce sera pour ce soir ou demain.

Parenthèses tout de même pour ces deux titres. Pour Forza 6, il est excellent, simplement. Jouabilité au poil (inertie parfaite des voitures), graphiquement très solide, animation fantastique avec 24 concurrents en piste (oui 24, juste génial !). Gros bémol pour la catastrophique jouabilité des monoplaces (aucunement réaliste, ultra arcade et même particulièrement chiant). Le jeu devrait quand même être excellent donc l’achat s’impose, enfin si j’ai de l’argent… Du côté de FIFA 16, mon ami Anthologik, qui sévit sur Twitter par exemple, m’a inquiété en parlant d’un jeu mou et un peu nul en fin de compte…

Je suis relativement rassuré car le jeu est plaisant à jouer même si EA essaie toujours de trouver la subtilité humaine entre courrir avec un joueur virtuel et courrir dans la réalité… À part ça, FIFA 16 propose comme souvent maintenant pour cette série un habillage superbe, et enfin des physiques plutôt sympas, pas encore ce côté organique de PES (2016 en particulier donc suite à la démo là aussi) mais les efforts font plaisir, mais sont lents. Pas testé à fond le jeu mais des news demain ou ce soir (on va dire demain).

Passons ainsi à Castle Crashers Remastered. Aucunement gratuit pile à sa sortie pour les possesseurs de l’ancienne version (+ Gold), il l’est maintenant. Un beau 14.99 € barré sévissait sur le Marché Xbox Live et j’ai donc upgradé ma version démo (que j’avais rageusement téléchargée avant hier).

Coulée verte pour mon chevalier vert, j’aime jeter du poison à la tronche de mes ennemis. Eux n’hésitent pas à le faire lâchement… Reality inside

Ce sympathique boss de début de niveau n’est pas coriace si le personnage est un peu boosté (niveau force surtout). La rouquine (mmmmmh :)) derrière aura donc mon bisou dans peu de temps…

Peu de choses à dire, je vais cette fois-ci essayer de finir le jeu (jamais terminé sur Xbox 360) et boosté au max mes bonshommes. Je prends toujours le chevalier vert au début mais je vais essayer de les monter à fond ensemble.

Cet écran juste pour signaler une nouvelle interaction communautaire. Putain c’est bien dit.

Pour Destiny, strictement rien à dire, je n’ai pas lancé une partie, juste pris 2/3 récompenses qui m’attendaient depuis des lustres.

Sur ce, je vous salue et mettrai des nouvelles bientôt sur FIFA 16 et Forza 6. Si j’y pense, l’âge tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *