Achats en CDD

Avant les quelques changements sur Critikale (esthétiques), pré-avis sur NHL 16 et Forza 6, achetés jeudi et ce jour. L’unique réelle bonne nouvelle de la semaine étant le passage en certification de l’éditeur de niveaux d’Hotline Miami 2…

Place éternelle aux captures. Commençons par NHL 16.

Enfin un menu retravaillé. Bien moins mou que le précédent mais des progrès restent à faire ! Navigation plus fluide mais l’affichage est encore un peu mou de l’orteil.

Les écrans du jeu sont intégralement en français. Plusieurs langues sont disponibles au lancement du jeu. Le nouveau mode entraineur est plutôt sympa, on voit la volonté de EA de fédérer du monde à ce sport.

Le jeu est beau (plus que NHL 15), toutes les textures sont très fines et le titre de EA Sports est extrêmement chaleureux. Du vrai bon travail dans ce domaine. J’aime bien dire « vrai bon » comme « vraie bonne nouvelle », ça ne veut rien dire.

Fervent admirateur de ce sport (ce qui ne veut rien dire non plus) depuis la série Blades of Steel sortie en 1988 (!), j’attendais de patins fermes ce nouvel épisode (on peut dire ça ainsi !). Je ne suis pas déçu, c’est certainement ce qui se fait de mieux actuellement (sans concurrence, le roi est roi). Ultra maniable, franchement beau, amélioré à tous les niveaux, ce opus 2016 est une franche réussite. Hélas, je me demande si j’apprécie toujours les jeux de sports sur console… L’excellence de NBA 2K15 m’a fait oublié le basket virtuel (!) et NHL 16 fait de même. À force de faire du « trop réel », j’attends de l’ultra réalisme. Que je n’ai toujours pas pour le moment.  Pour NHL, je me prends encore des buts étonnants et un peu trop récurrent alors que ma défense est parfaite, parfaitement ! :))))))

Mais bon, passons à Forza 6.

La présentation des courses et du jeu en général est royale.

3e et dernière course de l’intro du jeu (chiante cette manie d’ailleurs, idem pour NHL 16, match imposé, mais zappable…). Une course étrangement difficile, je n’étais pas à mon pilotage (d’un autre côté, je suis quelque fois une grosse bille). Un godet.

La personnalisation des voitures (et le showroom en général là encore) est excellente. Je vais m’y essayer lorsque j’aurai trouver une voiture qui me tient à coeur. Pour le moment, je navigue dans le championnat pas très intéressant. Marre que Turn10 n’inclut pas de points.

J’ai actuellement 1.072.276 CR, de quoi m’acheter quelques bagnoles. Celle-ci sera mon prochain achat pour mon premier vrai championnat.

Voilou… Pour résumé, Forza 6 est une tuerie… Oui, d’une jouabilité incroyable (sensations franchement exceptionnelles) et à tomber niveau graphismes. Un titre qu’il faut apprivoiser car dans l’état, le mode Carrière ne me plait pas. Je vais voir si ça s’améliore avec le temps. Des nouvelles bientôt.

Patientez pour les changements et d’autres trucs, ça vaut le coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *