De l’histoire au jeu vidéo

Rapidement avant de me barrer de mon écran, voici quelques captures de soldats inconnus mais qui devraient l’être.

À jeu gratuit, téléchargement obligatoire ou presque… De nombreux jeux disponibles gratuitement sur Xbox One ne sont pas passés par mon disque dur, normal, ils étaient soit mauvais soit mauvais. Pour nos soldats inconnus, c’est un peu différent.

Écran-titre sobre avec une musique juste sublime.

Les « faits » de la Grande Guerre sont relatés d’une manière simple mais intéressante, surtout étant moi-même une buse en histoire (on me l’a souvent fait comprendre). Tout est à lire absolument, merci Ubi.

Les énigmes sont très simples (simplistes même) mais le jeu se veut surtout être une narration historique. Du fictif et du réel.

La voix-off de Marc Cassot est réellement prenante, une belle lecture, une très belle écriture aussi.

Premier « QTE » (Quick Time Event) du jeu. Rigolo sans plus, permet de souffler après une série d’énigmes.

Bien content d’avoir téléchargé celui-là ! Je vais continuer ce week-end après mon travail qui me détruit petit à petit… J’espère le finir avant le match opposant la France et l’Irlande (ce qui n’a rien à voir mais je voulais le placer). J’attends toujours la rétrocompatibilité de Shadow Complex (un de mes jeux Xbox LIVE Arcade préféré) sur Xbox One.

Sinon je n’avais pas parler de mes nombreuses ventes eBay comme FIFA 16, NHL 16 et NBA 2K16. Aucun remord pour ces titres et quelques euros perdus mais très peu. L’idéal étant d’avoir essayé. NHL 16 devrait enfin proposer des menus rapides (ultra chiant, et d’autres trucs pénibles…). FIFA 16 est toujours bon mais je me suis lassé des jeux de foot, en attendant PES 2017 je pense. Ou un réel renouveau graphique. Pour NBA 2K16, je suis décidément une bille à ce jeu. Impossible d’y jouer ! Pourtant ultra riche et plaisant. Dommage.

Je finis justement par une capture de ce dernier pour son mode Créatio de tronche virutelle. Un peu meilleur que l’an dernier. Mais sachez qu’il faut ABSOLUMENT être en lumière naturelle pour une résultat plutôt correct.

Il faut minimum 6.000 points de référence pour avoir une numérisation de qualité.

Je vous laisse. Bisous à certains/certaines, mon poing dans la gueule à certains/certaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *