Finalement

Le mois d’août s’achèvera avec le ciel bleu et les températures qui vont avec. Mais au final, que se passera t-il.

C’est une journée encore très chaude sur ma tête, froide dans mon coeur. Un autre jour dans une vie non maîtrisée depuis bien longtemps. Un autre jour parmi tous ceux de 2016 où il n’y a pas eu ce que j’escomptais. Faute de tripes certainement, faute de temps aussi pourquoi pas. Chaque jour est un supplice maintenant. J’attend de me retrouver le soir, devant ma salade préparée sans vie, avec mon verre apéritif, toujours le même. J’attend juste d’avoir la fortitude de me jeter par dessus mon balcon, et m’écraser sur une belle voiture où l’alarme permettra à d’autres de voir que j’existe.

Et le courage, il n’arrive pas, ce bougre d’idiot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *