Gears of War 4 : acte V bientôt terminé

Ma santé se détériore à vitesse grand V et heureusement, les moments Gears of War me font penser à autre chose. Une très grande fragilité passagère que je vais corriger prochainement. Sinon c’est la fin.

C’est reparti pour de nouvelles captures de Gears of War 4. Je suis à l’Acte V (dernier acte) et l’action s’intensifie encore, comme si elle ne l’était pas déjà assez… Notons que je ne joue déjà plus à FIFA 17 (en bundle avec la Xbox One S).

Le jeu est réellement superbe. Les captures ne rendent pas justesse à la luminosité de l’image en direct.

Les tempêtes sont plutôt régulières (une à chaque acte il me semble). Ce doit être encore plus magique sur un écran OLED.

Légèrement eu du bol sur ce coup. Je voulais prendre une capture l’arme au poing mais je me suis dit qu’il fallait que je me planque. J’ai bien fait. Ce sniper m’aurait arraché la tête.

Ce locuste est l’Orateur (il parle notre langue !). C’est d’ailleurs assez étonnant de le voir aligné des mots. Ça fout un peu les boules même.

Cole et Baird sont de retour. Baird a dorénavant ma tronche (!) et Cole a toujours sa bouille de footballeur américain. Ça fait plaisir de revoir ces tronches. Désolé pour les spoilers mais Critikale en contient souvent beaucoup…

Tout comme les tempêtes, les « mini horde » dans le scénario apparaissent une fois à chaque acte. J’ai d’ailleurs enfin essayé le vrai mode Horde 3.0 mais je me suis barré devant l’inaction de mes collègues de jeu. Le mode Horde 3.0 est génial.

Tuer du locuste est sympathique. Pouvoir prendre un locuste derrière sa protection de fortune est sympa mais je pense que c’est action aurait gagné à être plus réfléchie. Plus diversifiée.

Il est regrettable que la fouille des zones n’est pas + récompensée. Sur le bureau au fond (image de gauche), vous trouverez un objet de collection. C’est toujours ça mais je pense que se balader dans les zones de Gears of War 4 aurait dû être plus attrayant car de nombreux coins sont inutiles.

Cette saloperie est un Transporteur. Il faut tirer sur son ventre quand celui-ci est ouvert (banal). Il est bien pénible et demande quelques centaines de cartouches (d’une bonne arme).

Celui-là, les joueurs de la série Gears of War le connaissent. Il n’est pas très difficile à battre dans cette enclos mais une lutte assez longue vous attend.

Voilou. C’est tout pour le moment. Un article sera posté fin octobre / début novembre pour la fermeture de Critikale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *