Mahtava Noita

Il est enfin en accès anticipé sur Steam pour seulement 16.99 €, le tant attendu Noita, ôde aux pixels, proposant un moteur physique complexe et précis.

Je l’ai lancé Noita non sans crainte étant fortement déçu des jeux que j’attendais le plus en cette année 2019. Voici une petite serie de captures de mes débuts fortement chaotiques, je meurs autant de fois que Dead Cells pour le moment. Le jeu ne pardonne pas les mauvaises stratégies avec des ennemis agressifs et plutôt doués. Je vais être clair dès maintenant, Noita est une bombe. Le genre de jeu qui va cumuler les heures sur Steam. Notons que je ne joue pas à la manette (possible en l’activant dans les options) car le jeu est forcément beaucoup moins jouable ainsi mais cela reste bien optimisé. Petite parenthèse sur Borderlands 3, actuellement au niveau 20 le jeu s’améliore légèrement mais reste un bon titre à faire, pas l’excellence attendue. Le jeu est bien plus plaisant avec un personnage dorénavant plus fort.

L’unique problème de Noita actuellement est le retour sur Steam dès que je recommence une partie, c’est très pénible de ne pas revenir directement à l’écran ci-dessous…

Autre parenthèse pendant que j’y pense pour Stardew Valley, la mise à jour est dispo sur PS4 uniquement. La certification Xbox a de nouveau échouée.

Au tout début du jeu, le premier écran que vous verrez pour débuter votre aventure et entrer dans la mine à droite. Quelques inscriptions seront écrites sur une centaine de mètre pour vous permettre d’apprendre les touches (modifiables dans le menu). Le jeu est intégralement en français. Reste quelques traductions encore en anglais (pour les livres principalement) mais tout est quasi parfait à ce niveau. Vous débutez avec deux baguettes magiques. Une « normale », avec deux jets rapides (et chargement après ces deux jets), et une autre lançant une bombe à très courte distance (attention…). 3 bombes au départ à utiliser avec parcimonie. En haut à droite, 100 points de vie (jauge à améliorer au fil des niveaux), la jauge de lévitation (pour voler et atteindre n’importe quelle zone) et la jauge de mana pour vos sorts. Pour finir, le pognon. Important pour améliorer votre personnage et votre/vos baguette(s) dans certaines zones.

Les options sont simples mais complètes. Je suis en 2K sur mon écran de PC (2560×1440). Je n’ai pas vu de différences avec l’anticrénelage du pixel art, du coup je l’ai désactiver. Dans tous les cas je n’aime pas le lissage de pixels, c’est très moche. Ma carte vidéo à deux balles affiche correctement le jeu mais j’ai de très légères saccades (rares) lorsque des grandes zones apparaissent ou lorsque c’est vraiment le bordel. Vous pouvez configurer les commandes comme indiquer plus haut (j’ai mis les mouvements avec les éternelles flèches pour ma part), oui je ne suis pas un vrai joueur PC… J’ai bien sûr activer le français et virer l’intensité des tremblements (la capture est ancienne).

Le jeu est plutôt complexe car les niveaux sont gérés de manière procédurale (aléatoire à chaque partie). Sur cette capture vous voyez que ma vie est seulement à 32 points et que j’ai $160 empochés. J’ai deux gouttes sur ma tête qui correspond à des effets de statut (humidité et huile). Humidité car je suis dans une flaque (…) et Huile car j’ai dû recevoir de l’huile de lanterne sur moi ou pateauger dans l’huile. Dangereux car inflammable très facilement… Il suffit de se baigner dans l’eau pour enlever la plupart des statuts. Pour le moment c’est surtout l’acide qui me gonfle le plus. Le jeu étant précis il faut faire attention où on met les pieds… Le feu est pénible aussi mais ne reste pas aussi longtemps que l’acide. Vous voyez aussi sur cette capture que je possède 4 baguettes magiques (en haut à gauche).

Le moindre effet ou mouvement dans le jeu est absolument magnifique. Le fait que chaque pixel soit simulté et possède son propre moteur physique est particulièrement génial. Vous devez faire attention à chaque zone, chaque grotte, chaque élément du décor. La progression est assez complexe mais gratifiante ! Sur cette capture, j’ai tout de même $280 et 4 baguettes. Le parchemin en vert est décrit en anglais (la traduction française n’apparait jamais pour les parchemins, ce sera corrigé je l’espère). Le petit icône à droite en dessous de la goutte d’eau montre que l’une de mes baguettes est équipé d’un sort de redirection sur les ennemis, pour légèrement m’aider à viser (le jeu reste ultra précis à la souris). Cet item permet de légèrement dévié le sort sur un ennemi que vous auriez loupé de peu en temps normal.

Cet écran est souvent apparu… Hélas, à cause du retour arrière sur Steam lors d’une nouvelle partie, je ne sauvegarde pas mes scores (d’où la mention « RECORD! » à chaque ligne de stats). Certaines fois ça sauvegarde comme par magie (…) mais ça reste trop rare. J’espère un patch bientôt. Le jeu est en accès anticipé alors il va grandir pendant de longs mois.

Derrière mon personne se trouve un ennemi un peu collant. En fait, c’est un ennemi qui m’aime… (d’où les coeurs qui virevoltent à côté de lui). Vous trouverez de temps en temps des oeufs à balancer pour faire apparaître aléatoirement un monstre qui vous aidera tant qu’il peut pendant la partie. Leur resistance est identique aux monstres ennemis. Celui-ci est un allié sympa car il est très chiant quand il attaque (boule d’acide). Les copains que vous faites apparaître avec des oeufs se font tuer assez rapidement.

Ces portails marquent la fin du niveau en cours (attention il y a plusieurs niveaux dans un seul, vous pouvez vous balader pour découvrir de nouvelles zones avant de vous téléportez avec ce machin violet). La goutte rouge montre que je suis Ensanglanté (les ennemis seront plus agressifs, là encore il faut se baigner pour virer le sang sur vous). La fiole rose en haut à gauche est une fiole de polymorphie (métamorphose).

L’inventaire est limpide. Je possède une nouvelle fois 4 baguettes sur cette capture. Dès que vous passez le curseur sur quoi que ce soit, un info-bulle apparaît vous décrivant l’objet pointé (même sur le décor pendant le jeu). Chaque baguette possède un nombre de coups indiqués grâce au nombre de cases visibles. Les sorts en haut de l’écran peuvent être pris pour les insérer dans n’importe quelle case pourvu que la baguette possède une réserve de mana suffisante.

Lorsque vous ramassez une nouvelle baguette vous devez choisir là où la placer. Si tous les emplacements sont pris, vous devez virer une de vos baguettes ou ne pas prendre la nouvelle.

C’est tout pour le moment. Je posterai de nombreuses autres captures mais plus tard fin octobre, ce mois-là étant bien pénible à de trop nombreux niveaux.

Peut-être à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *