Jeux en cours et avis futurs

Pas grand chose à dire, juste une capture par jeux lancés ces derniers jours. Critikale poursuit ses modifications en fond et tout ce bordel sera mis en ligne une fois terminé.

Quatre jeux aujourd’hui : Ghost Recon Breakpoint (acheté en carte dématérialisée à petit prix…), Two Point Hospital (offert avec le Game Pass), le retour de The Division 2 et Anthem (la blague).

Je ne voulais pas acheter ce jeu car les avis (tout comme Anthem) étaient particulièrement véloces… J’ai tout simplement considéré Wildlands comme l’une de mes meilleures expériences Coop alors je ne pouvais pas passer continuellement à côté de ce « deuxième » opus. Je n’avais pas trop apprécié les multiples bétas où je m’étais inscrit avec vigueur mais j’aime bien ce style de jeu alors hop, acheté grâce à une carte démat’ sachant dans tous les cas que le jeu est vendu le plus souvent 29.99 € partout en version boite. Mes deux premières heures sont sympas, malgré une incroyable sensation de vide dans cette pénible jungle où chaque gars croisé veut votre peau. Des ennemis partout qui contrôle l’île (c’est le principe) et pas un pélerin qui passe en bagnole ou de village comme Wildlands. Normal l’île est sous l’emprise de mercenaire pour sa technologie et ses infrastructures. Je n’ai pas encore saisi tout le scénario mais tout ceci ne me semble guère difficile à comprendre. Un peu rustique même. Bref, je me balade seul comme un con dans une énorme jungle (pour le moment) et après une cinquantaine d’arbres je croise continuellement un groupe de débiles que je dois occire. Ou, dans la plupart des cas, je me planque dans un buisson et j’utilise mon éternel sniper pour gentiment retirer leur tête. Qui ne vole pas plus loin comme certains jeux. Le moteur physique de Breakpoint étant un peu simple. Simple et basique. Bref, des nouvelles plus tard bien sûr avec le nouvelle « interface » des news pour Critikale. Un peu oldschool vous verrez mais c’est un peu ça aussi, ce putain de site.

Ah enfin, le fameux Two Point Hospital, tant adoré sur Steam, est enfin là. Mes débuts furent comme je l’espérais, jouabilité à la manette excellente avec un visuel plutôt réussi. Création évidente de l’accueil puis du cabinet du médécin généraliste à embaucher dans la seconde, un infirmer pour la salle de diagnostic, salle de repos, toilettes, deux ou trois plantes, des machines pour acheter des bonbons et boissons, un présentoir à journaux, des bancs… Bref, le commum d’un hopital histoire d’accueillir les nombreux malades qui vont débarquer. L’hopital ci-dessus est issu du tutoriel (j’ai joué à l’arrache) et je vais le recommencer aujourd’hui afin d’optimiser un peu tout ça, comprendre parfaitement chaque menu et stats (nombreuses) afin d’obtenir trois étoiles pour passer à la ville (au bled) suivant. J’espère que les développeurs ajouteront un mode sandbox histoire de se faire un hopital « à vie » comme la ferme à Stardew Valley par exemple, quoi que ce dernier souffre d’une monotonie car un seul village est dispo pour vendre. J’y reviendrai d’ailleurs sur SV. Bref, Two Point Hospital s’avère celui que j’attendais et ce n’est pas courant en 2019/2020. Même avant aussi… Tous les jeux que j’attendais avec impatience ces derniers mois ont été des bides (pour moi, pas forcément pour Dame Critique).

Comme indiqué plus haut, je recommence The Dvision 2, jeu totalement abandonné depuis sa sortie, quasiment. Je ne l’ai d’ailleurs pas terminé (contrairement au premier). Je ne sais pas, pas accroché à ce système d’amélioration du personnage, que je trouve lassant. Je préférerais un jeu à monde ouvert ou même dans une énorme ville où il est possible de faire des missions annexes régulièrement et que la survie soit primordial. Fouiller des immeubles entiers devrait être possible un jour… J’adore le loot que voulez-vous, le bon loot évidemment…

Sur ce, à plus et n’oubliez pas, c’est année est l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *