Mou comme une gaufre humide

Une drôle d’année que nous vivons. Alors que les réseaux sociaux et les médias en général balancent tout et son contraire sur le COVID-19, alors que les rassemblements s’annulent en masse, un truc reste certain, mon manque d’énergie ludique.

En ce moment c’est le grand questionnement dans ma tête et même à minuit passé en cette jeune journée du 12 mars 2020. Non, Critikale ne fermera pas comme d’habitude car comme vous le savez maintenant j’ai décidé de le laisser ouvert même s’il n’est plus mis à jour. Non, grand questionnement il y a sur la vie en général, ce doit être l’âge, c’est tout à fait possible. C’est aussi le retour comme indiqué il y a peu, de The Division 2. Jeu abandonné peu après sa sortie alors qu’il était le titre que j’attendais le plus depuis son annonce, tout comme le premier. Je relance des parties dorénavant (toujours en coop à deux, voire trois), et le bougre me plait beaucoup. C’est surtout que n’ayant pas terminé ce deuxième épisode, je suis curieux de découvrir les missions.

Mon personnage est au niveau 22. J’attends d’être au niveau 30 et légèrement plus pour apprécier la mise à jour Warlords. J’attends surtout de finir les missions principales et missions annexes avant de me lancer. Ayant découvert ce qu’il se passait dans la mise à jour (j’ai des amis qui parlent, qui parlent, qui parlent), je suis quand même curieux d’en découdre dans les nouveaux lieux proposés par cette extension.

Je continue aussi l’excellent One Finger Death Punch 2 sur Xbox One. Le jeu est toujours aussi plaisant à jouer et passe le temps. Sur la première image, on peut apercevoir les débuts d’une partie avec 300 débiles à abattre. Le gars qui se présente à ma gauche ou plutôt derrière moi si on se fie à mon personnage, est un ennemi violet. Ceux-là balancent des projectiles qui peuvent être éviter en appuyant sur le bon bouton (X pour les ennemis venant de gauche, B pour ceux venant de droite). Jouabilité limpide qui comporte bien plus de subtilités malgré ces deux uniques boutons.

Sur la deuxième image, présentation de la deuxième carte du jeu. En bas à droite, vous voyez un carré vert fluo, c’est là où vous vous trouver. En haut le pourcentage de complétion. 3% uniquement pour cette carte active (normal je n’ai fait que le premier niveau) et 11% de la carte globale (l’intégralité des petits carrés en bas à droite donc). L’idéal est bien sûr d’avoir 5 étoiles dans tous les niveaux. Étoiles matérialisées au dessus de la porte de chaque niveau. L’icone au-dessus de la porte et des étoiles représente le style de niveau. Bref, simple et efficace. Le jeu est vendu 10 € le plus souvent et mérite votre attention.

Dans la semaine, des nouvelles de Warzone, le stand-alone gratuit de Call of Duty Modern Warfare, que j’ai essayé un peu ce jour. Du bon taf pour le moment. Demain matin très tôt petite session à deux en escoude (trois joueurs normalement à ce que j’ai vu).

C’est tout sinon, triste triste année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *