Conso alimentaire #01, la gomme à mâcher

Premier article de consommation alimentaire, il sera donc plus une explication qu’autre chose.

Les tests de produits à grailler sont divisés en plusieurs parties : la marque, le packaging (contenant), les ingrédients (contenu) et un premier avis (suivi d’un second 15 jours max plus tard). Il n’y a pas d’information sur le prix sauf si celle-ci est importante. Ah ouais, c’est pas important le pognon enfoiré ? Bien sûr que si mais les produits testés ici ne seront jamais bien chers et surtout, il faut que ce soit des nouveautés (avec un gros NOUVEAU marqué dessus, si si c’est important calmez-vous).

BN Sensation – Moelleux coeur choco. Paquet de 5 barres de 34 g. Code EAN : 8690504103226. Paquet acheté à Carrefour.

BN, tout le monde connait, mais en 2020 c’est quoi BN ? Et bien c’est simple, BN appartient depuis 2014 (et donc United Biscuits) à pladis France (400 emplois en France, un chouïa moins et 26.000 dans le monde, un chouïa plus). Plus précisément, Pladis France groupe quelques marques : United Biscuits, McVitie’s, Ülker (fondateur en 1944 et créateur de Yldiz en 1989) et Godiva. Notons aussi que pladis France appartient à un autre groupe… Yldiz Holding, un conglomérat turc (40.000 employés environ). La marque Delacre ne fait plus partie de Yldiz Holding depuis 2016, cédée au groupe Ferrero. Vous suivez ? Pour résumé en restant précis : BN était une entreprise française fondée en 1896 par Pierre Cossé et acquise en 1997 par United Biscuits (1948), elle-même acquise par pladis en 2014, elle-même appartenant au groupe Yldiz Holding. Simple.

Aaaah les visuels, producteurs de bave qui coule en pensant aux bons produits que notre estomac naïf voit sur un packaging brillant et délicieusement coloré. Donc il en dit quoi celui de nos barres chocolatées ?

J’aime bien cet effect de mozaïque (petits triangles bleus et verts), connus mais cela fait toujours un petit effet graphique. Les moelleux coeur choco sont bien présentés sur le packaging et le logo bien connu est plus que visible. La quantité en bas à droite est claire et on peut toujours de suite voir que ce sont des blisters séparés grâce au visuel d’une barre. Le NEW est ultra visible mais ces barres datent déjà de quelque temps et ne sont plus dispos sur le site officiel. Les autres oui mais pas les crousty break je crois. Informations au dos basique avec justement le rappel d’autres produits (c’est toujours intéressant et commercial) et les ingrédients en liste sont clairs avec les habituels trucs allergènes en gras. Pour ma part, un packaging réussi et de belles couleurs qui ne donnent pas forcément envie de croquer dans ces barres, mais elles sont bien illustrées (et plutôt conforme aux réelles). La photo du produit arrivera à la mise à jour de cet article (comme ce sera le cas dans tous les tests alimentaires).

Grosse partie. voici tous les ingrédients composant une barre. Le code des additifs n’apparait que rarement sur les paquets pour limiter l’effet de crainte. Je les ai ajouté.

  • Chocolat au lait (32.3 %) comportant : sucre, beurre de cacao, masse de cacao, lait entier en poudre, matières grasses végétales (palme, karité), émulsifiants (E442 phosphatides d’ammonium, E476 polyricinoléate de polyglycérol, E322 lécithine de soja), arôme, sel.
  • Sucre
  • Eau
  • Farine de blé
  • Matières grasses végétal (palme)
  • Sirop de glucose
  • Humectant (E420i sorbitol, E422 glycérol)
  • Sucre inverti
  • Oeufs entiers pasteurisés
  • Chocolat noir (2.7 %) comportant (sucre, masse de cacao, beurre de cacao, poudre de cacao maigre, emulsifiant (E322 lécithine de soja, matière grasse laitière (lait), arôme.
  • Poudre de cacao maigre
  • Dextrose
  • Lactosérum en poudre (lait)
  • E1404 Amidon modifié de maïs (amidon oxydé)
  • Conservateurs (E202 sorbate de potassium, E280 acide propionique, E200 acide sorbique
  • Émulsifiants (E477 esters de propane 1-2-diol d’acides gras, E471 mono- et diglycérides d’acides gras, E475 esters polyglycériques d’acides gras, E322 lécithine de soja
  • Sel
  • arômes
  • Poudres à lever (E450 diphosphates, E500i carbonate de sodium)
  • Lait écrémé en poudre
  • Épaississants (E412 gomme de guar, E407 carraghénanes)
  • Correcteur d’acidité (E330 acide citrique)

Selon Yuka, un produit de 100 g contient 17 additifs (un arôme artificiel non communiqué, E450, E475, E200, E202, E280, E407, E442, E471, E420i, E422, E476, E1404, E322i, E330, E412, E550 (selon la liste des ingrédients, c’est plutôt le E500i, du carbonate de sodium et non du silicate de sodium comme indiqué par Yuka). Autre chose, il manque un additif : le E477, qui est un émulsifiant pourtant indiqué dans la liste des ingrédients, additif toxique à hautes doses.

Ainsi que, pour 100 g, 12.1 g de graisses saturées, 42.4 g, 448 kCal, 4.5 g de protéines et 0.57 g de sel.

Le résumé des ingrédients arrivera au second test.

Ce qui sort de ce blister est gourmand, c’est clair, et la photo qui suivra le second jet de ce test vous le montrera pleinement. À la première bouchée, j’ai quand même eu la désagréable impression de croquer dans une gomme à effacer. Ou dans une semelle. Un goût un peu âpre, peut-être plutôt étouffant. Ça va mieux après mais c’était étrange. Le prochain avis tranchera cela. Pour donner un avis, car c’est ce que vous voulez n’est-ce pas, j’aime bien. La barre est jolie et appétissante, et le goût du chocolat est correcte. Pas la barre du siècle mais pour avoir un petit goût sucré pourquoi pas. À suivre… Sachant que les ingrédients font quand même peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *