Assassin’s Creed Valhalla, Forza Horizon à pied

Je continue difficilement ma partie sur le nouveau Assassin’s Creed. Difficilement car le jeu brille par sa patte Ubi Soft, à savoir l’oxymore du gameplay, completètement vide.

J’étais pourtant ravi des tests lus sur pas mal de site et sur une poignée de vidéos YouTube. Le jeu avait l’air au top. Il l’est… Mais en même temps, il est frustrant de voir à quel point il fourmille de problèmes. Encore quelques captures de la version Xbox One X et ce sera tout pour Valhalla, les prochains articles à son sujet seront épars avec une ou deux captures par article. Critikale commence sa mutation bientôt.

Commençons gentiment par ma découverte de l’Angleterre.

Même si le jeu était plutôt beau au début de l’aventure, l’arrivée en Angleterre est une petite claque graphique. Je suppose que les versions Series X et PS5 seront plus fines et mieux animées mais cela reste excellent sur One X (sur un TV Full HD je l’indique encore). L’animation est sans faille et graphiquement, c’est clairement excellent.

Continuons…

Le Codex est plutôt agréable mais comme écrit dans mon précédent article, il manque de rigueur et peut-être même de sérieux. C’est sympa mais certains détails sont baclés.

J’avais lu je ne sais où que les quêtes étaient intéressantes et même les quêtes Fedex (où l’on doit aller d’un point A à B pour aller chercher tel ou tel truc et le ramener quelque part, en gros). Ici, deux quêtes idiotes. L’une vous demande de suivre le fils d’une femme pour ne pas que celui-ci se fasse buter car il a mangé je ne sais quoi et il est un peu incontrôlable. Ridicule. L’autre vous montre une femme dans une prison qui demande des oeufs de vipères (2, 3 et 4…). Elle en veut pour péter. Oui, pour péter (du latin peditum : pet) et que l’odeur traverse sa cellule par les grilles au-dessus. Ridicule bis.

Je n’ai pas trouvé l’option pour indiquer le détail des quêtes de temps en temps, et uniquement de temps en temps ! Soit le bloc à gauche est affiché constamment, soit il est totalement viré. Je trouve ça pénible.

L’assaut des cathédrales et autres lieux importants d’Angleterre est franchement pénible. Brouillon et pas très jouable (je ne me suis pas encore fait aux combats à la hache). Va falloir que je me perfectionne car je meurs un peu trop souvent pour ce type de jeu… Je pense que je vais devoir booster beaucoup mon personnage en me baladant. Vous remarquez l’indication de quête encore présente à gauche !

Que ce soit entre trois feuilles et deux brindilles ou sous une capuche et une cape à la Superman, notre ami devient invisible. Pas trop il ne faut pas exagérer (il ne faut pas courir) mais ces techniques sont de plus en plus pathétiques je trouve.

ALORS DEUXIÈME VERDICT ?

Avis mitigé pour le moment. Oui l’arrivée en Angleterre montre un superbe jeu qui serait absolument divin sur un beau téléviseur et sur les nouvelles consoles. Je ne me fais toujours pas aux déplacements approximatifs des combats et au contenu (inventaire ridicule, bugs pénibles qui seront dévoilés plus tard, ennemis nazes…). Je vais continuer bien sûr mais je suppose que Cyberpunk 2077 sera mon prochain gros jeu sur Critikale avec sa restructuration complète. Oui, Cyberpunk marquera la fin de tout.

Notons que la dernière vidéo de gameplay en date (le 17/11, sur Series X et One X) m’a inquiété. Mais c’est CD Projekt alors tout va bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *