NHL 23 (bêta fermée)

Bien sûr, aucune autorisation de EA de publier des captures d’écran de cette première bêta fermée de NHL 23 (Xbox Series X).

Vous commencez par le savoir, je joue à la série d’Electronic Arts depuis 1991 (sur Megadrive avec NHL Hockey) et à bien d’autres jeux de hockey sur glace avant cette date (Blades of Steel en 1988 sur Nes). Je suis passé par certains autres titres (Face-Off, excellent) et bien sûr l’extraordinaire série des NHL 2K (la crème des des jeux de hockey). Ce NHL 23, je l’attends, bien sûr. Mais pas autant que les opus précédents mais avec une certaine curiosité face à un NHL 22 qui reste le meilleur de cette série (il était temps). La nostalgie me fera dire le contraire et je garde mes plus beaux sentiments à NHL 95 (celui où j’ai passé le plus de temps) et au très rare NHL 98 sur Megadrive.

La bêta fermée de NHL 23, comme toutes les bêta (mot invariable) fermées de EA se déroule uniquement à l’extérieur, en 3 contre 3 le plus souvent. Et en ligne exclusivement. Je ne joue quasiment jamais en ligne, et plus en local (…) mais je me devais d’essayer cette bêta étant inscrit depuis les premiers jours au formulaire annuel habituel (un formulaire dit annuel peut-être être inhabituel ?). Bref… Que pensez de ce nouveau NHL d’EA ?

Tout d’abord, l’habillage, ce que l’on voit en premier. Fidèle aux habitudes, sélection de la langue (aucune prise en compte de la langue de la console, est-ce souhaité ?) et direction la création de votre avatar. On change quelques trucs, peu, vu qu’il faut gagner des sacs de sports bourrés de différents items, bonus et autres trucs basiques en 2022. Les menus sont fluides (pas comme les dernières versions, même NHL 22) et on peut lancer une partie vite-fait histoire de voir si le moteur Frosbite (lancé en grande pompe depuis la version précédente) est efficace et surtout mis à jour pour ce sport… Et bien oui. Les joueurs se déplacent davantage avec nervosité (plus que l’année passée) et tout est plus beau, plus fluide, plus coloré, avec des visages légèrement améliorés (pas compliqué).

C’est donc un premier essai concluant et j’attends la prochaine bêta fermée plus la bêta ouverte avec impatience, malgré tout. Si EA se reserve la même structure de démos qu’anciennement. Un NHL 23 à surveiller mais qui ne m’enveloppera pas dans une nouvelle saison où je prendrais du plaisir, je ne pense pas. Je crois, hélas, et j’y reviendrai, que prendre du plaisir avec un jeu est terminé.

Espérons que non.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *