Pénible

CONTINUELLEMENT PÉNIBLE

En effet, cette journée fut merdique. C’est étonnant non ? Bosser de 9 heures à 20 heures à le don de m’agacer, même si ce n’est pas crevant, c’est pénible car ça pourri une journée. En plus, en sortant du boulot, j’ai loupé lamentablement une superbe photo faute d’appareil (couché de soleil magnifique), marrant hein ? Le seul point positif à cette journée est la sortie de Madden 2006 (football américain) et une petite tarte/pizza préparée par ma copine. Avec, bien sûr, le verre de Bailey’s qui va bien histoire d’oublier cette journée.

A quand l’appareil photo intégré aux yeux et qui s’active dès qu’on cligne ces derniers ?

PARTICULIÈREMENT DÉBILE

Dans quelques minute, je vais partir au boulot. Après une semaine de tranquillité, je retrouve les gueules de cons, les tarés, les manges-merdes. Ne soyons pas trop dur… Ils ne sont pas tous à jeter, quelques uns sortent du lot comme celui que je remplace ce matin, mon collègue mais néanmoins ami Raph. J’espère que cette journée de misère va passer vite, très vite même, et que j’arriverais à parler avec le moins de clampins possible. Quelques fois, je me dis, heureusement qu’il y a des clients car sinon, l’ambiance serait morbide. Je suis tout particulièrement dégoûté ce matin.

Edit : mille excuses à Laurent qui a pris ça pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com