Je n’ai rien à dire

Ce doit être le titre de l’année, que dis-je ! Le titre le plus magnifique depuis la création de Critikale en 2005 (2004 exactement mais les archives ne sont pas en ligne).

Incroyable mais vrai, il y a deux jours, le 30 juin, je devais fêter comme il se doit nos 9 ans de bonheur… Celle nommée « nem », « moitié », « dulcinée », « chérie », « amour », « petite femme » et autres qualificatifs glorieux aurait été à côté de moi en ce 30 juin pour apprécier nos 9 années de bonheur, ou pas totalement mais c’est ça aussi, la vie de couple… À la place, je vais me livrer dans quelques secondes à une partie de Battelfield 3 puis je retournerai sur Critikale pour finir la mise en ligne de plusieurs pages. En fond, j’écoute l’album de Sergent Garcia « Una y otra vez » sorti en 2011 littéralement « encore une fois ». J’ai décidé de me commencer une petite « collection » d’album que j’apprécie. Ayant une mémoire de poulpe mort, c’est en voyant la jaquette colorée dans un rayon soldé chez Cultura que mes souvenirs sont revenus. Mais oui bordel, j’écoutais bien cet artiste du temps de Saturn. Directement copié sur iTunes, l’album sera inséré dans mon Lumia 920 (pas très content…) lorsque j’aurai le temps.

Mon prochain achat devrait être le(s) livre(s) La Citadelle des Ombres, fortement conseillé(s) par un collègue>pote>ami. Demain, à part l’anniversaire de mon vieil ami Anthologik (ton cadeau est commandé…), c’est une soirée Minecraft qui m’attend. Vous noterez, pour rester dans le cliché gamin qu’évoquerait Minecraft à certains cons décervelés, que la page GI Joes est de retour, non complète pour l’instant. Je dois bien finir ma collection un jour non ? Et surtout la trier, chose quasiment impossible seul, ou sur plusieurs semaines… Je vous laisse ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com