Resident Evil 8, bientôt dans le village

Bah non je ne suis pas mort. Je résiste vaille que vaille aux aléas du commun et une bonne brochette de changements est opéré dans ma vie. Rien de bien fou détendez-vous.

Voici, pour votre immense plaisir, quelques captures de notre ami Resident Evil Village. Quelques captures issues de la démo de 60 petites minutes. Conclusion brève ? Il sera à moi (en passant par Amazon ou Carrefour). Un autre jeu se lancera en version complète mais dématérialisée ce mois-ci, il s’agit de Subnautica Below Zero. Point de capture de Second Extinction pourtant gratuit avec le Game Pass, car cette bouse est déjà désinstallée.

RESIDENT EVIL VILLAGE (démo sur Xbox Series X)

Avant toute chose, sachez que je n’ai pas activé le Ray Tracing. À ce que j’ai lu, ça baisse les FPS à 45 au lieu de 60. Intolérable. Le jeu est absolument magnifique sans, j’essaierai quand même avec sur la version complète histoire de voir si l’animation reste ultra fluide (comme c’est le cas sans cette option).

Comme toujours, cette putain de visée automatique est activée, et comme toujours, je gueule tout seul comme un con devant mon écran avec les mêmes insultes envers les développeurs. Je ne comprends pas que voulez-vous. Je ne comprends pas pourquoi cette récurrence, et activée par défaut en plus. La démo étant limitée à 60 minutes de jeu, j’ai déjà perdu 30 secondes supplémentaires à virer la visée auto. Diablerie de développeur.

On ne peut pas dire que l’interface de Resident Evil Village, et plus précisément ici, de l’inventaire du personnage, soit bordelique. Bien loin de là. Limpide est le mot qui lui correspond le mieux. C’est tout à fait suffisant et ça fait le taf.

Cette veille peau se marre à chaque fois qu’elle vous voit en beuglant des phrases qui foutent les boules. C’est cool, ça met les choses dans le contexte. Petite parenthèse importante, les voix françaises sont excellentes, même le personnage principal…

Une crainte légèrement supérieure avec le maigrichon ci-dessus, enfin deux fois ci-dessus hein. C’est le vendeur du château. Le Duc propose d’acheter ou de vendre des trucs et de donner un coup de fouet à nos armes. J’avoue être étonné d’un tel système dans la série de Capcom. Ma foi, on verra. Contrairement au menu trop sobre du personnage, la boutique du Duc est bien foutue et esthétique.

Alors que je suis en train de préparer (dans ma tête) la mutation de Critikale en quelque chose de plus… animé, voici 3 captures bien immobiles qui ne montrent pas l’excellence graphique du jeu. Chaque texture, chaque lumière, chaque ambiance dans chaque recoin, est minutieusement retranscrit. Même les étiquettes des bouteilles de vin jouissent d’une résolution assez bluffante. J’aime ces détails.

Alors c’est tout ? Oui, car j’ai été un peu surpris par les 60 minutes de la démo. Celle-ci était divisée en deux « chapitres » et même si j’ai passé assez rapidement le premier (le village), le second (le château) a été plus complexe car je me baladais tranquille en admirant un peu tout. J’ai été ejecté par le jeu et je n’ai pas réagi niveau captures. Qu’importe, en l’état, le nouveau titre de Capcom m’a suffisamment convaincu et ce sera bel et bien un achat certain, un des rares niveau jeu cette année car c’est un peu la mort quand même. Resident Evil Village et Subnautica Below Zero marqueront les deux derniers jeux avant fin août et peut-être aussi Mass Effect Legendary Edition mais moins sûr.

Des nouvelles en mai pour les jeux cités plus haut. Allez salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com