Ne plus accepter

Je trouve qu’on accepte beaucoup de choses qu’on ne devrait pas. À cela bien des raisons mais l’une des pires est l’inaction, ou plutôt, l’effacement de soi.

Vous le savez, Critikale entre dans une certaine phase. Là où je me dirige vers un autre site, axé sur la langue française (l’une de mes passions) et d’autres trucs. Critikale, quant à lui, subsistera tel quel avec quelques articles sur les jeux vidéo et les news dans ce domaine en général, celles qui me parlent bien sûr. Le site qui remplacera Critikale petit à petit n’est pas encore prêt car je dois trouver les bons thèmes, la bonne méthode, et la bonne régularité de mises à jour.

Mais parlons plutôt de mon édito, si quelques mots en gras puissent être considérés comme tel(s). J’accepte beaucoup de choses depuis toujours. Mon étrange gentillesse qu’on ne devine pas de prime abord, me joue des tours et m’empêche d’être moi. Non, je ne suis pas un monstre comme certains on pu dire (et oui) mais plutôt une personne qui a subit bien trop longtemps sans montrer quoi que ce soit. Et l’année de plus arrivant à grand pas, je me pose évidemment toutes sortes de questions existentielles qui arrivent uniquement dans ces cas précis, l’autre âge.

J’ai réalisé il y a peu une liste, une liste noire comme je l’appelerai. Cette liste correspond à ce qui me gonfle profondément dans la vie et que mes inactions n’ont nullement corriger. Logique. Je quitte bientôt ma ville pour un autre lieu et j’espère que ce sera un premier pas vers le changement. Je l’avais dit il y a pas si longtemps, je ne souhaitais plus parler de moi sur ce site et ce sera chose faite après le dernier Article Noir pendant la semaine du 14 juin. Une semaine de crachats littéraires… J’ai besoin de modifier par façon d’être, de penser et de réagir.

Critikale aura sa mise à jour une fois par mois alors que mon autre site aura sa mise à jour 2 fois par semaine. Restez à la lecture ces derniers jours pour la présentation du site, le site Internet est vide pour le moment mais sera, si tout se passe divinement bien, en état de marche vers le mois d’août.

À la prochaine pour discuter un peu de jeu vidéo, et de mon dernier Article Noir pour parler surtout, du futur de ma gueule, et des autres.

Je vous laisse sur une photo de mon père sur Flickr qui m’a fait réagir sur un truc. L’Article Noir en parlera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com