Nouveau site : Wordheal

Oui, le voilà, le contenu n’est pas prêt du tout mais ce n’est pas grave… Pour aujourd’hui, vous aurez droit au logo et ce à quoi vous attendre… c’est déjà ça.

Voici, avant toute chose, le logo réalisé sous Illustrator.

Guérir par les mots. C’est un peu ce qu’on m’avait conseillé il y a bien longtemps maintenant. Ainsi, quoi de mieux que d’associer le mot word (mot… ha ha) et le mot heal (guérir, soigner). Vous le savez, ou pas, je suis bourré de passions, diverses… Le première peut-être est le design et tout ce qui y touche, de près ou de loin, l’art, le graphisme, la conception des choses, de tous les éléments qui nous entournet. La physique des objets, du corps humain. L’animation… Tout l’art, tout le temps. Mais cette première passion est dévorée le plus souvent par les mots. Tous les mots, dans toutes les langues, toutes les citations, tous les textes intelligents, tout le français, l’écriture, tout, tout le temps.

Tous les jours je découvre un mot, non pas par une application basique mais en regardant autour de moi, en lisant un tweet, une actu, un simple texte sur un réseau social, un article, un sous-titre, tout, tout là encore. J’aime l’éthymologie, le bon mot, l’usage que l’on en fait. Oui, Critikale comporte des fautes, des étourdies, des bêtises non relues, des conneries de première catégorie, la vilaine catégorie. WordHeal sera un site qui comportera les mots de la semaine, ceux qu’on lit souvent, qu’on absorbe facilement mais que l’ont ne connait pas tant que ça. WordHeal parlera de citations, les meilleures selon moi, les bons mots, délicats, sensibles, qui ont des sens, dans tous les sens. WordHeal comportera un immense dictionnaire, et aussi, et peut-être surtout, de la Culture Générale, avec des majuscules pour faire classe.

WordHeal voulait être le nouveau Quid, mais WordHeal sera bien mieux, il sera un coffre-fort pour notre langue, pour la préserver, l’aimer, et la comprendre.

Car comme je l’ai dit il y a bien longtemps, l’intelligence n’est pas de savoir, mais de comprendre. Citation (de moi) qui sera le crédo de WordHeal. Le site sera ouvert cette année (…), il sera tenu comme un blog avec quelques articles de fond, des pages ouvertes vers des connaissances certes basiques mais obligatoires.

Dernière petite chose grave. Vous le savez, j’écris sur Critikale depuis fort longtemps (2005). Ma préparation de mon déménagement futur (cet été) est complexe car je retrouve plein de souvenir à la con. Vraiment à la con. Mes envies suicidaires sont toujours là, bien présentes, et j’ai toujours cette sensation que je peux commettre une erreur, ou plutôt un choix, à chaque instant. C’est pourquoi je change bien des trucs (et plus tard mon travail). Pour une bonne raison, une seule : ne plus accepter. WordHeal est un peu le dernier truc que je tente, un havre de paix (en plus de là où je vais) pour retrouver une certaine sérénité. La sollitude sera grande mais il faut que je me détache de tout ça, que je me détache de ma vie, pour la retrouver ensuite, nouvelle et d’avenir.

Pour les petits curieux, le site wordheal.com est bien accessible mais à l’arrache pour le moment. Car WordPress ne sera, logiquement, pas utilisé, mais je galère un peu, beaucoup.

Critikale annonce enfin sa très grande pause et je vous donne rendez-vous, normalement, ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com