Little Nightmares 2 et la maîtresse allongée

Non, Tarsier Studios n’a pas annoncé de contenu supplémentaire pour Little Nightmares 2 avec un titre un peu naze mais je viens de passer le plus clair de mon temps à éviter de me faire bouffer par une drôle de dame.

C’est hélas un des défauts de Critikale, les mises à jour de jeu 10 ans après leur sortie. Ici, Little Nightmares 2 est arrivé en février 2021, je donne ainsi mon avis sur un jeu sorti il y a presque 6 mois. Génial.

Cette gentille maîtresse fera tout pour vous faire un bisou. Bon, nos amis de chez Tarsier (j’adore leur police de caractères utilisée pour leur logo) sont un peu moins fleur bleue que ça et cette dame veut à tout prix vous bouffer. Les Little Nightmares sont toujours très drôle et jamais glauque.

Il faut faire preuve de discrétion (en général) et d’autant plus lorsqu’on traverse les différentes salles de l’école. Ces petits enfants mignons sont complètement cinglés et n’hésiteront pas à vous démembrer délicatement. J’ai pu récupérer une de leur tête (car il sont en porcelaine…) et je passe un peu inaperçu.

Peu de temps après que Six s’est fait choppé (l’héroïne du premier opus), vous la retrouver (ou plutôt la sauver). Des retrouvailles tout en douceur.

Une petite dernière pour cette charmante maîtresse d’école qui, grâce à son très très long cou, parvient à vous suivre dans les canalisations. Ralentir n’est pas une option.

J’ai atteint la deuxième partie de la ville (ou seconde s’il n’y en a pas de troisième). Tout aussi étrange que le territoire du chasseur au début et l’école juste après. Pour le moment je n’ai rencontré personne, c’est juste délicieusement glauque.

Là encore, des captures seront publiées plus tard car je compte bien sûr finir le jeu (comme le premier). Les enigmes sont simples avec un peu de jugeote mais jamais bêtement difficiles. Un vrai jeu d’ambiance que j’apprécie beaucoup. Différent du premier, logique, mais tout aussi cool à parcourir.

Comme annoncé il y a quelques jours, le mois de juillet va être sacrément complexe. Ainsi il y a aura des mises à jour sur Critikale un peu à l’arrache. Le site aura bien une petite pause pendant l’été, à une date inconnue. Wordheal avance bien sûr mais l’interface du site est complexe à réaliser, pour le moment, ce n’est qu’un simple thème WordPress.

Niveau jeu, le mois de juillet sera calme et je n’attends rien. Microsoft Flight Simulator sera bien installé mais il tombe dans une période complexe.

Allez salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com