Halo Infinite, à un grand bond d’un haloluia

Je l’attendais, et dans sa globalité, il a répondu à mes attentes. Pour le moment du moins, certes tout n’est pas rose sur ce nouvel Halo mais quelle claque à plusieurs niveaux…

Il fait plaisir à voir cet écran-titre. L’attente fut longue mais elle est récompensée par un jeu maîtrisé ou l’excellence de cette série est évidente.

Effet volumétrique superbe, à tous les niveaux. Dommage qu’il n’y ait aucun effet climatique…

Graphiquement le jeu s’en sort parfaitement. C’est plutôt simple dans le style mais les textures sont belles, les couleurs chaleureuses, les nombreux effets impeccables et la technique des développeurs est l’une des meilleures. J’entends par là un moteur physique frisant la perfection à certains niveaux (pas partout attention…) et une fluidité parfaite tout le temps, partout (testé sur Series X).

Commençons tout de même par les deux gros points noirs pour moi actuellement. La conduite, imparfaite mais sans gros reproche des premiers Halo (faut s’y faire) est ici terriblement mauvaise. La raison est simple, aucun poids dans ce véhicule par exemple. C’est un peu mieux pour le char (dans le hangar ci-dessus d’ailleurs) mais c’est vraiment ridicule de proposer un moteur physique superbement calibré pour les ennemis et les gunfights en général et dépassé pour les véhicules. J’attends de voir les autres… En l’état, c’est juste mauvais.

Second point noir actuel, la remplaçante de Cortana… Voix pénible car trop basée sur l’humour et personnage insipide pour le moment. Dommage, je la vois un peu trop souvent. Elle fait très demeurée et j’espère vraiment que cela va s’arranger bientôt et rester certain dans un léger nuage d’humour mais mature aussi. De la drouille pour le moment.

Ce n’est pas un point noir mais cela pourrait. La carte tactique est juste sympa. Je ne trouve pas qu’elle apporte grand chose selon moi. Elle pourrait être largement plus intéressante si la technique employée était meilleure (meilleur zoom, vraie carte 3D…). Un peu comme The Division 2 ou encore Horizon Zero Dawn.

Autre personnage plutôt correct pour le moment. Ici, bête à manger du foin et surtout mauvaise programmation, il embrasse un sol artificiel pour sa première foulée sur une planète depuis longtemps. L’herbe était pourtant à 3 mètres. Un peu ridicule, les développeurs auraient dû le faire embrasser un sol naturel.

Comme écrit plus haut, les gunfights sont aussi plaisant que le premier Halo. L’animation des ennemis y contribue beaucoup, idem pour le ressenti des armes et des impacts. Les affrontements sont intéressants et c’est un plaisir de tirer où l’on souhaite sur l’ennemi et voir un moteur physique plutôt réaliste. Même si de légers effets ragdoll sont présents, la maîtrise est là.

Le jeu comporte des secrets ou des trucs à chercher plutôt (car la carte n’est pas exploitée…) et cette tablette ci-dessus fait partie des machins à ramasser à droite, à gauche. Dommage que l’enregistrement audio inséré dans la tablette se lance automatiquement (pas vu une autre option) et que l’audio supprime ou attenue grandement le son du jeu.

Gros bémol pour moi pour le moment, avec les deux autres cités plus haut, une escouade vous suit de temps en temps (comme Halo 5, en pire). Un truc inutile selon moi, le Master Chief se suffit à lui-même.

Verdict de Halo Infinite plus tard. Pour le moment, je suis dubitatif même si le jeu comporte d’excellents éléments (graphiquement propre, animation parfaite, gunfights intéressants, voix françaises correctes, bonnes sensations en général…). La carte est sous exploitée et très vide régulièrement. Les ennemis sont peu diversifiés pour l’instant et on s’ennuie un peu… À bientôt pour un « test » sans parenthèses…

Salut.

chevron_left
chevron_right

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaire
Nom
E-mail
Site