Retour de Critikale mais pause du site

C’est parfaitement étonnant. Malgré mes essais de retirer Critikale du grand Internet, je n’y arrive pas. Nouveau logo, nouveau thème WordPress (le même que Le Grand Livre) et prochaines mises à jour pour plus tard. Explications.

C’EST LE FUTUR, pour 3 raisons

Critikale est de retour. Pour plusieurs raisons. La première, évidente, est que Le Grand Livre, mon deuxième site, va être consacré à autre chose. Je vais supprimer le contenu actuel du site (le thème a été remis « par défaut ») et son programme futur sera mis en ligne bientôt. La deuxième, est que je continue un peu les jeux vidéo. Un peu car je ne joue qu’à très peu de titres car rien ne m’intéresse longtemps. J’ai besoin d’avoir un vrai challenge et une vraie technique pour m’accrocher. Je ne peux plus jouer à ces jeux aux interfaces nuisibles, à la technique à la ramasse et à l’absence de localisation… (lorsque ce n’est pas justifié). En d’autres termes, dès que je lance un jeu et que je n’adhère par tout de suite, c’est foutu, il est automatiquement désinstallé. J’ai terminé il y a peu Horizon Forbidden West et j’ai bien du mal à me remettre à quoi que ce soit. À part mes éternels « petits jeux en pixel art ».

La troisième et ultime raison est que j’ai passé beaucoup trop de temps sur Critikale, je ne veux pas perdre ces histoires… je souhaite aussi qu’il progresse très rapidement, dans l’année 2022 (avec vidéos). Le logo accompagnant Critikale représente une pieuvre aux 8 tentacules (normal…). 8 passions qui seront mises en ligne sur Critikale. Les différents thèmes seront divulgués bientôt. Notons aussi que Quelques Nuages fera sont retour prochainement (plus bas les vieilles planches, on ne se moque pas…).

DU MAIGRE JEU

Anastrophe primordiale ici pour présenter une poignée de jeux ultra connu mais aussi pour traduire ces différents sentiments quand je joue dorénavant.

GTA V (Xbox Series X)

J’ai terminé GTA V il y a bien longtemps mais je voulais m’y remettre et découvrir la version Series X (je rappelle que je préfère la manette Xbox et ainsi je joue surtout sur cette console, bien que la manette PS5 Dual Sense soit une belle amélioration). Je joue rarement sur PC pour des raisons de confort.

La force de GTA V, et de tous les GTA, c’est le scénario, les personnages, le moteur physique. GTA V version Series X est plus fin, plus dense, plus agréable en somme. Malgré cette éternelle jouabilité particulière (idem à Red Dead Redemption 2). Pas assez de réactivité, même en passant par des réglages plus précis. Je n’arrive toujours pas à jouer correctement niveau visée, c’est désagréable. Une capture toute bête ci-dessus, simplement pour montrer l’un des personnages du jeu en train d’appeler « un vieux pote ». Les dialogues, en anglais, sont toujours aussi intéressants et les acteurs sont parfaits.

Je ne me souvenais plus qu’on pouvait aller sous l’eau… Peut-être parce que la végétation est plus luxuriante. Pas au niveau d’un Subnautica ni d’un Forbidden West mais quand même, plutôt chouette.

Tous les personnages du jeu sont excellents. Franklin n’est pas en reste. Les visages de protagonistes sont bien plus fins, forcément, et les cut-scenes sont encore plus sympas à regarder.

Comme écrit plus haut, tout est plus dense, la circulation en particulier. Bien moins vide qu’avant, GTA V est donc plus agréable à parcourir. On se sent moins seul dans la ville.

Le jeu propose une jolie amélioration graphique. Rien de fou mais l’animation en 60 FPS change la donne. Plus fluide mais toujours aussi chaotique niveau jouabilité (aux flingues). Étonnant.

Le moteur physique n’a pas évolué depuis l’ancienne version mais reste un des meilleurs actuels.

DYING LIGHT 2 (Xbox Series X)

Je ne continue pas Dying Light 2, le jeu comporte trop de tares et je m’ennuie. Bien que les combats restent jouissifs grâce là encore à un moteur physique plus que correct. Je dirai surtout à un moteur de combat, ce qui faisait l’excellence d’un certain Condemned (ainsi que son excellente suite).

Un moteur de combat presque parfait mais le reste est particulier… Trop de dialogues idiots, trop de personnages ridicules, trop de bugs de collision.

Les tags présents dans le jeu sont vraiment sympas (comme The Division par exemple et de nombreux autres jeux). C’est toujours intéressant d’en découvrir de nouveaux.

C’est tout con mais les ombres de Dying Light 2 sont particulièrement bien gérées. Elles changent selon ce que vous portez (armes et équipement).

WEIRD WEST (Xbox Series X)

C’est le genre de jeu que je n’adhère plus. Interface moche et chiante, personnage qui se déplace comme un robot, animation(s) poussive(s), jouabilité approximative…

SNIPER ELITE 5 (Xbox Series X)

Je ne m’attendais à rien, à un jeu au moins sympa mais rien que les premières secondes où le personnage se déplaçait comme un débile sur le bateau m’ont refroidi direct. Animation d’un autre temps. Je ne peux plus jouer à ce genre de trucs. D’ailleurs, les prochaines vidéos de Critikale montrera toujours ma permière partie, le premier lancement… Afin d’être le plus naturel possible et avoir des critiques précises.

SNOWRUNNER (Xbox Series X)

J’ai enfin relancé Snowrunner car la mise à jour Series X et enfin là (et PS5). Une très longue attente. Le jeu est plus beau, « plus jouable » et bien plus fluide qu’auparavant. Du bon boulot mais toujours un moteur physique exceptionnel et en même temps mauvais… Je m’en expliquerai lors d’une vidéo…

THE DIVISION 2 (Xbox Series X)

La mise à jour sur consoles de nouvelle génération (Series X et PS5) lui a été providentielle !

La mise à jour a été faite il y a quelque temps mais je ne lançais plus The Division 2 car la série m’évoque des souvenirs douloureux… J’y jouerai bien plus car je viens de recréer un personnage mais j’ai du mal à y consacrer du temps, pour des raisons débiles… The Division 2 manque encore de qualités obligatoires pour ce type de jeu mais il est ce qui se fait de mieux actuellement en coop.

SPACELINES FROM THE FAR OUT (Xbox Series X)

Lui aussi n’a pas fait long-feu malgré sa présence encore sur le SSD de la Series X. L’humour est comme j’aime mais c’est trop simple, trop moyen. Peut-être un essai en coop me fera dire le contraire car c’est bien à ce niveau qui devrait faire la différence. J’en reparlerai ainsi plus tard histoire de ne pas rester sur de mauvaises premières impressions.

Voilou. C’est tout pour les jeux, je reviendrai plus tard avec quelque chose de plus concret et un article particulier.

QUELQUES NUAGES

Comme indiqué plus haut, Quelques Nuages sera de retour prochainement avec un nouveau design (plus propre, plus précis, plus logique en 2022…). Le nouveau design à la fin des 46 vignettes ci-dessous ne sera pas employé, c’était une vilaine copie des excellents dessins de Marc Dubuisson « La Nostalgie de Dieu ». Des BDs absolument extraordinaires et un auteur à la précision sarcastique terrible.

NOUVEAU DESIGN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.